Usine Renault Algérie

La 100.000e voiture Renault Algérie sort de l’usine

Le 100.000ème véhicule est sorti cette semaine des chaines de montage de l’usine Renault Algérie implantée à Oued Tlélat (Sud d’Oran), a annoncé, hier, la direction de l’usine. Avec la fabrication d’une Sandero Stepway Diesel 1.5 DCI, l’usine, entrée en production en novembre 2014, vient de monter son 100.000ème véhicule. La société Renault Algérie Production (RAP) propose à la clientèle algérienne trois modèles de véhicules, les Symbol, Sandero Duster et la Sandero stepway, rappelle-t-on. Dans son communiqué, la RAP a expliqué que cette cadence de production symbolise l’investissement et l’implication substantiels des parties prenantes de ce projet et annonce l’ambition concrète du développement en Algérie d’une véritable filière automobile créatrice de richesses.

Premier glossaire de référence pour l’usage pratique de tamazight
Le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) met à la disposition des institutions étatiques, des partis politiques et du grand public, un premier glossaire de référence pour l’usage pratique de tamazight, a annonce, hier dans un communiqué, l’institution dirigée par Si El Hachemi Assad. Le travail proposé se focalise sur les frontons des institutions et propose les notions utiles, traduites et transcrites en tamazight, validés et codifiés par un groupe de travail spécialisé. Ces dénominations concernent donc les noms communs usités dans l’environnement citoyen et illustrés par quelques frontons et plaques de signalisation en tamazight, explique la même source qui a rendu public le glossaire en question. Ce document est réalisé en coédition HCA-APS sous forme de supports papier et de supports numériques pour servir de guide dans le processus d’amazighisation de l’environnement, ce qui est aujourd’hui une exigence d’étape, confortée par la Constitution.
Ce premier travail représente l’amorce de l’élaboration d’autres lexiques terminologiques et conceptuels devant toucher tous les domaines et toutes les spécialités : sciences, arts, sports, politique, économie, communication, etc.

Un pompier pyromane condamné au Portugal
Un ex-pompier a été condamné par la justice portugaise à douze ans et six mois de prison ferme pour avoir déclenché des feux de forêt dans le centre du Portugal à l’été 2016, a annoncé, mardi, le tribunal de Castelo Branco. L’accusé a été reconnu coupable de 9 incendies volontaires perpétrés entre juillet et septembre 2016 dans la région de Castelo Branco où les bois sont majoritairement composés d’eucalyptus, une espèce d’arbre particulièrement inflammable. Le plus important, dans la commune de Proença-a-Nova, avait consumé 950 hectares de forêt et présenté «un risque considérable pour les personnes et les biens», a souligné le collectif de juges chargé du dossier. Selon l’expertise psychiatrique effectuée, le condamné a été déclaré comme souffrant d’une dépression sévère. Cette condamnation intervient près de trois mois après l’immense incendie à Pedrogao Grande qui a fait 64 morts et plus de 250 blessés, ravageant pendant cinq jours le centre du Portugal avant d’être maîtrisé dans la matinée du 22 juin.

Sonatrach relance plusieurs compagnies étrangères
La Sonatrach a signé, mardi, un accord visant à consolider ses relations avec Anadarko, Cepsa, Eni, Maersk, Pertamina et Talisman, ainsi que le partenariat existant sur le gisement qui s’étend sur les blocs 404a, 405a et 406a, a-t-elle indiqué dans un communiqué. Cet accord traduit, ajoute la même source, «la volonté de Sonatrach et de ses partenaires de maintenir et développer leur partenariat historique».

23 exportateurs algériens au salon «World Food-2017»
Vingt-trois entreprises algériennes de l’agroalimentaire prennent part au 26e salon «World Food» de Moscou, ouvert du 11 au 14 septembre, en présence d’exportateurs de plus de 65 pays. Durant les quatre jours de ce rendez-vous économique et commercial, les exportateurs algériens s’attelleront notamment à confirmer et à faire aboutir les démarches entreprises lors de la précédente édition avec les opérateurs russes. Après avoir assisté à l’ouverture officielle du Salon, l’ambassadeur d’Algérie à Moscou, Smail Allaoua a effectué une tournée au niveau du pavillon algérien où il a longuement discuté avec les opérateurs algériens sur les grandes opportunités qu’offre le marché russe. Allaoua leur a exprimé la volonté des services de l’ambassade d’Algérie, à les accompagner dans leurs projets en leur prodiguant soutien et assistance.

Un objet suspect «ferme» l’aéroport de Bornholm
L’aéroport de Bornholm, situé à 5 kilomètres au sud-est de Rnne, sur l’île de Bornholm, a été fermé, hier matin, à cause de la présence d’un «objet suspect» dans le parking, a annoncé la police. «L’objet», qui n’a pas été identifié, a été trouvé par un passager qui devait prendre un vol partant de l’aéroport à 8h15. Les passagers à bord d’un vol arrivant après la fermeture de la zone suspecte ont été évacués par une sortie alternative. Des experts en munitions et déminage ont été dépêchés par hélicoptère sur les lieux où ils penchent sur l’examen de l’objet suspect. La veille, la police danoise avait temporairement évacué et fermé le terminal 2 de l’aéroport international de Copenhague à cause d’un bagage suspect. Le terminal a été rouvert vers 8h35 GMT, après un retard ayant causé beaucoup de congestion et de perturbations du trafic aérien de et vers l’aéroport le plus dynamique de la Scandinavie.

Quatre morts dans un accident d’avion en Corse
Quatre personnes sont mortes dans le crash d’un petit avion de tourisme, mardi, près de la piste de l’aérodrome de Ghisonaccia en Corse, île française de Méditerranée, selon plusieurs sources concordantes. Les quatre occupants du bimoteur, deux hommes et deux femmes originaires d’Alsace, dans l’est de la France, sont morts, ont indiqué les pompiers de Haute-Corse. Les victimes sont un couple de Strasbourg, qui possédait une maison en Corse, et un couple d’amis qui les accompagnait, a-t-on précisé de source proche de l’enquête. L’avion s’est écrasé dans les vignes, à proximité de l’habitation du maire de Ghisonaccia, ont précisé les pompiers, qui ont été alertés par l’appel d’un particulier et ont dépêché vingt hommes sur place, ainsi que des ambulances et un véhicule de désincarcération. «Les victimes ont été extraites de l’avion. La gendarmerie est également sur place», ont précisé les pompiers.

Des chasseurs Super Hornet US pour le Canada
Le département d’état américain a donné le feu vert, mardi, pour la vente de 18 chasseurs Super Hornet du constructeur Boeing à l’armée canadienne et de tous les équipements de haute technologie associés au contrat. Il y a près d’un an, le gouvernement canadien avait prévu d’acheter ces 18 Super Hornet F18 pour remplacer une partie de sa flotte vieillissante de F18 et en attendant de relancer un nouvel appel d’offres afin de moderniser ses avions de combat. Cette commande potentielle ne remettait pas en cause la participation du Canada au programme de développement du chasseur furtif F35 de Lockheed Martin, dont il avait annoncé l’acquisition de 65 appareils en 2010 avant de faire machine arrière fin 2015 face aux coûts exorbitants.

Trois policiers félicités pour leur vigilance et professionnalisme
Trois éléments de la sûreté urbaine d’El Hamar, dans la daïra de Gdyel, à l’Est d’Oran, ont été félicités par le Contrôleur de police Salah Nouasri, chef de la sûreté de la wilaya d’Oran pour leur vigilance et leur professionnalisme, en intervenant rapidement face à des mouvements suspects constatés devant leur commissariat, a indiqué, mardi soir, la cellule de communication de ce corps de sécurité. Dans un communiqué remis à l’APS, le responsable de la dite cellule de communication a précisé que lors de la visite de travail du wali d’Oran dans la daïra de Gdyel, le chef de la sûreté de la wilaya d’Oran a saisi, lundi, l’opportunité de l’inspection du siège de la sûreté urbaine 2 de Gdyel pour féliciter ces trois policiers. Mercredi dernier, à une heure avancée de la nuit, ces agents ont fait preuve de vigilance et de professionnalisme en intervenant fermement et rapidement devant des mouvements suspects constatés devant le siège de leur lieu de travail, précise la même source. à cette occasion, le wali d’Oran, Cherifi Mouloud, a fait part de sa reconnaissance et de sa considération aux efforts déployés par les services de police et les autres corps de sécurité, notamment l’ANP, qui veillent sur la protection des citoyens et de leurs biens et luttent contre les formes de la criminalité, ajoute-t-on dans le même communiqué.