agence de wilaya de l’emploi

Insertion professionnelle : Plus de 500 contrats du dispositif d’aide résiliés à Souk Ahras

Pas moins de 530 contrats de travail dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) ont été résiliés dans la wilaya de Souk Ahras depuis janvier dernier dans le cadre de l’opération d’assainissement des listes des dispositifs d’emploi, a indiqué mercredi le directeur de l’agence de wilaya de l’emploi (AWEM). Les principales raisons de résiliation sont dues au double placement dans 72 cas, l’obtention d’un emploi permanent dans des entreprises économiques dans 125 cas, ainsi que la permanisation dans des postes d’emploi de la fonction publique pour 14 cas, a précisé Abderezzak Mazouz. Le même responsable a ajouté que trente (30) contrats de ce dispositif ont été transformés en contrats de travail aidé (CTA), alors que 71 jeunes bénéficiaires de contrats (DAIP) ont obtenu des transferts vers d’autres wilayas dans le cadre du même dispositif.
L’opération d’assainissement qui devra se poursuivre jusqu’à la fin de l’année en cours permet d’assurer l’efficacité du dispositif DAIP, le suivi des placements tout en répondant aux besoins des différents établissements et instances en matière d’emploi, a-t-il fait savoir. Depuis janvier de l’année en cours, il a été procédé au placement de 1 400 demandeurs d’emploi dans le cadre de différents dispositifs gérés par l’ agence de wilaya de l’emploi dont 1 075 placements dans des entreprises économiques, classés dans la formule dite «classique», 130 emplois dans le cadre du DAIP et 214 placements en CTA, a-t-il affirmé. Ces résultats ont été obtenus grâce aux visites effectuées sur le terrain par les éléments de l’AWEM ciblant diverses entreprises économiques de la wilaya de Souk-Ahras, notamment celles activant dans les secteurs de l’industrie et de l’agriculture, dans le cadre de la stratégie de promotion des pôles industriels ayant bénéficié d’un soutien spécifique de l’Etat, a encore souligné le responsable. Les ateliers de formation consacrés aux techniques de recherche d’emploi, à l’entretien professionnel ainsi qu’à la rédaction de CV (Curriculum vitae) ont été d’un grand apport pour les promus des centres de formation professionnelle et ceux de l’enseignement supérieur pour optimiser leur chance pour bénéficier d’un placement dans le cadre des dispositifs d’emplois, a-t-on indiqué.