FIA

Inauguration demin de la 50e édition de la FIA : Une participation nationale et étrangère en force

La 50e édition de la Foire internationale d’Alger revêt un cachet particulier pour les pouvoirs publics, car, elle intervient dans une conjoncture particulière pour l’économie nationale. La 50e FIA, qui sera inauguré demain par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, sera dédiée à l’économie nationale. D’où le thème « 50 ans au service de l’économie algérienne ».
La Foire internationale d’Alger, qui se tiendra du 8 au 13 du mois en cours, est considérée, depuis sa création en 1964, comme l’événement économique majeur de l’année. Elle coïncide cette année avec la célébration de ces 50 ans d’existence. La Russie sera l’invité d’honneur de cette 50e édition. La Russie, qui ne rate pas sa présence à cette manifestation économique, sera présente cette année avec 30 entreprises représentant les secteurs de l’Industrie et de la technologie sur une surface de 700m2 avec la participation remarquée du ministère Russe du Commerce et de l’Industrie et du Conseil d’Affaire algéro-russe. Ces informations ont été communiquées par Tayeb Zitouni, Pdg de la Société algérienne des foires et expositions (Safex), lors d’une conférence de presse tenue, hier au siège de son entreprise. La 50e FIA verra la participation de 411 entreprises nationales dont 79 issues du secteur public a indiqué le Pdg de la Safex. La participation étrangère enregistre, quand à elle, 354 exposants représentants 32 pays sur une surface de 5 181m2. Saisissant l’occasion de la tenue de la 50e FIA, Tayeb Zitouni est revenu sur l’impératif de revoir le mode d’organisation de ce genre de manifestations économiques. Pour le Pdg de la Safex, il est recommandé d’aller vers les Salons spécialisés qui permettront aux partenaires nationaux et étrangers de se côtoyer dans un cadre purement professionnel. Il a tenu à signaler que l’Algérie demeure parmi les rares pays qui maintiennent l’organisation de foires générales. Tayeb Zitouni parle d’une réflexion engagée au niveau de son entreprise pour revoir le mode d’organisation de la FIA avec des objectifs bien précis. Au chapitre de la participation étrangère à cette 50e édition de la FIA, Pdg de la Safex a expliqué que la nouvelle orientation économique du gouvernement, qui privilégie la production nationale en mettant des restrictions aux importations de plusieurs produits, n’arrange pas les affaires de certaines entreprises continuent à regarder l’Algérie comme un marché pour écouler leurs marchandise. La nouvelle vision économique du gouvernement dissuade plusieurs entreprises étrangères de venir prendre part à cette manifestation. Toutefois, Tayeb Zitouni a fait savoir que malgré la crise économique que traverse le pays, engendrant l’annulation de la tenue de certaines manifestations économiques organisées par la Safex, son entreprise a pu réaliser un chiffre d’affaire le meilleurs depuis son existence. Interrogé sur la non tenue du salon automobile d’Alger du à la conjoncture difficile que traverse ce marché, le Pdg de la Safex a fait savoir qu’il n’a reçu aucune demande de la part des concessionnaires de l’automobile neuf pour l’organisation de leur manifestation. Tayeb Zitouni a sévèrement critiqué les professionnels de l’automobile pour le manque de professionnalisme. Pour étayer ses déclarations, Tayeb Zitouni a estimé qu’ «il est inconcevable de qualifier le Salon de l’automobile d’Alger de manifestation professionnelle, alors les concessionnaires automobiles lui donne un cachet de Souk, en acceptant la vente en espèce de leurs véhicules durant toute la manifestation» Présent à cette conférence de presse, Alexey Shatilov, représentant commercial de la Fédération de Russie en Algérie, a exprimé l’intérêt que portent les entreprises de son pays les secteurs de l’agriculture et de l’industrie mécanique. Il a estimé que l’Algérie à un potentiel agricole lui permettant de le substituer aux hydrocarbures.
Hacène Nait Amara