Sipsa

Inauguration de la 17e édition de la Sipsa à Alger : Reflet d’un renouveau agricole qui se cherche

La 17e édition du salon International de l’Élevage, de l’Agroalimentaire et de l’Agroéquipements (SIPSA), a ouvert ses portes, hier, pour se poursuivre jusqu’à vendredi prochain au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger avec, à la clé, la participation de plusieurs entreprises algériennes et étrangères.

L’objectif d’une telle initiative agricole et, au-delà, économique s’inscrit en droite ligne avec les orientations du président de la République qui mise dans son programme sur le renouveau de l’agriculture. Ceci à même d’atteindre, à long terme, une autosuffisance alimentaire susceptible de sortir le pays de sa dépendance à l’importation. Le coup d’envoi de cette manifestation internationale, organisée par le Groupe de Réflexion Filaha Innove (GRFI), sous les auspices du ministère du secteur, a été donné, hier même, par le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui. S’étalant sur quatre jours, cette 17e édition est placée sous le slogan «Une intelligence collective au service de l’agriculture moderne».
Pour cette année, la Tunisie été l’invitée d’honneur de la SIPSA. Statut amplement mérité pour le pays voisin qui occupe la première position des pays exportateurs de l’huile d’olive en 2016 et deuxième exportateur bio en Afrique. Cette manifestation internationale représente un espace de rencontres et d’échanges. Elle permettra de nouer des relations d’affaires entres les différents professionnels et entreprises du secteur agricole et de l’agroalimentaire, nationaux et internationaux. La 17e édition du SIPSA accueillera de 600 exposants, dont 300 participants étrangers issus de 31 pays, qui proposeront des équipements d’élevage, agricoles et autres portant sur l’industrie agroalimentaire. Au programme de cette manifestation économique, la tenue de plusieurs rencontres et forums, le tout autour des différentes filières agricoles, agroalimentaires et en lien avec le développement rural.
Amrouni Mohamed