Immigration clandestine : 40 Algériens rapatriés d’Espagne

Quarante émigrés clandestins ont été rapatriés, hier d’Espagne, vers Oran, à bord d’un navire de transport de voyageurs desservant la ligne maritime Alméria-Oran. Ce groupe de rapatriés est constitué de 39 personnes originaires de la wilaya de Mostagnem et une de la wilaya de Chlef qui vivaient clandestinement en Espagne, selon une source sécuritaire qui a ajouté que des opérations similaires seront effectuées dans les prochaines semaines. Quatre groupes de 160 jeunes ont été reconduits, à ce jour, d’Espagne à Oran en deux phases, en coordination entre les autorités algériennes et leurs homologues espagnoles. À leur arrivée, ces rapatriés ont exprimé leur «joie de retourner au pays» après avoir «souffert des conditions difficiles» de séjour en Espagne. Les jeunes aventuriers, arrivés mercredi au port d’Oran, avaient quitté le pays dans la nuit du 16 au 17 décembre dernier à partir d’une plage de Mostaganem, avant d’être interceptés par les services sécuritaires espagnols au large de l’Espagne.