Il a touché 28 wilayas et 7 wilayas déléguées : Bouteflika opère un lifting partiel

Le chef de l’État, Abdelaziz Bouteflika, poursuit l’opération de remaniement au sein des institutions du pays. Une semaine après les changements opérés dans le corps de la Magistrature, le président de la République, a procédé, jeudi dernier, à la nomination de pas moins de 28 nouveaux walis et 7 autres à la tête de wilayas déléguées, celles relevant d’Alger, In Guezzam et Touggourt. «Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé jeudi à un mouvement dans le corps des walis et des walis délégués», a indiqué un communiqué de la présidence de la République. Ce mouvement a concerné 28 wilayas et 7 wilayas déléguées. Pour rappel, le dernier remaniement effectué par Bouteflika à la tête des wilayas remonte à octobre dernier lorsque pas moins de 18 wilayas ont connu un changement à leurs têtes. Sur le plan formel, ce remaniement partiel se veut la promotion de certains responsables ayant occupé le poste de chef de daïra. Au-delà, il semblerait que le chef de l’État veut injecter du sang neuf au niveau du pouvoir local, de surcroît, au moment où la conjoncture économique fait qu’une lourde responsabilité pèse désormais sur les collectivités locales.
R. N.