Identification criminelle par empreinte digitale : Plusieurs affaires élucidées

Les services de la police judiciaire ont élucidé durant le mois de juin dernier plusieurs affaires en s’appuyant sur les dernières technologies en matière de recherche et d’investigation criminelles outre les analyses de laboratoire pointilleuses aujourd’hui maitrisées par les services de police. «Les cadres spécialisés au service central d’identification au niveau des Sûretés de wilayas ont élucidé 103 affaire d’atteinte aux personnes et aux biens et identifié les présumés auteurs grâce au système d’identification automatique par empreinte digitale (AFIS)», a indiqué un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) précisant que 15 affaires ont été élucidées au niveau du service central et 88 autres au niveau des Sûretés de wilayas. «La police algérienne n’a épargné aucun effort pour lutter contre la criminalité», a relevé la même source, soulignant «le rôle préventif» que jouent les différents services opérationnels en matière de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes. Le communiqué a mis en avant «le rôle important du citoyen, maillon fort de l’équation sécuritaire, à travers le reflexe de signalement». «Les salles opérationnelles sont mobilisées jour et nuit pour prendre en charge les signalement reçus via le numéro vert 15-48 et le numéro 17 mis à la disposition des citoyens pour signaler tout ce qui menace leur sécurité».