Gourcuff laisse ouvertes les portes de l’EN

Le début des éliminatoires de la CAN-2017 approche à grands pas, et décidemment l’entraîneur national, Christian Gourcuff, déçu par la non tenu du prochain rendez-vous continental en Algérie, est décidé à laisser les portes de la sélection ouvertes.

La preuve, ses collaborateurs suivent avec un intérêt particulier les performances des joueurs retenus dans le calepin du technicien français en vue d’une éventuelle convocation. Il est vrai que l’entraîneur va puiser sur une liste composée de joueurs qui ont déjà été sélectionnés, mais il est contraint de trier encore pour prendre les plus performants et les plus aptes pour aborder le premier match des éliminatoires de la CAN 2017. Les choses ne sont pas aussi simples qu’elles ne le paraissent, car le coach doit éliminer des éléments pour arrêter un groupe de 23 joueurs. À l’approche de la fin de saison pour tous les championnats européens, les joueurs savent bien qu’ils n’ont pas le droit à l’erreur, car le coach suit avec attention leurs prestations. Lui aussi ne devra pas se tromper dans ses choix. Il est tenu tout simplement de composer son groupe en fonction des besoins de l’équipe et de la forme de chaque joueur. La tournée amicale du Qatar a permis au sélectionneur national de situer le niveau de son équipe et la valeur des joueurs. Certains ont confirmé et d’autres, par contre, n’ont pas été à la hauteur. Il va donc falloir bien choisir, et c’est ce que compte faire le coach des Verts qui devrait tenir une réunion avec le président de la FAF avant de dévoiler sa liste. Récemment, l’entraîneur national adjoint, Nabil Neghiz, était présent à Chlef pour assister au match livré par l’ASO local face au Club africain de Tunisie dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Coupe de la CAF. Il a d’ailleurs lui-même affirmé qu’il était venu spécialement pour superviser trois éléments, à savoir : le gardien de but de l’ASO, Salhi et son coéquipier défenseur central, Naâmani, ainsi que le défenseur central aussi de la formation tunisoise Belkaroui. De là, à deviner que c’est au niveau de l’arrière garde que le coach breton veut renforcer les rangs de son effectif.
Hakim S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>