Eau

Gestion de l’eau à Bouira : L’ADE présente dans 43 communes d’ici à la fin de l’année

Au total, six autres communes de Bouira bénéficieront des services de l’Algérienne des Eaux (ADE) d’ici la fin 2017, ce qui portera le nombre total des municipalités gérées par le même organisme à 43, a indiqué jeudi, le directeur des Ressources en eau, Lahbib Boulenouar. Sur les 45 communes que compte la wilaya de Bouira, 37 municipalités sont gérées pour l’heure par l’ADE et ce nombre devra passer à 43 communes d’ici à la fin de l’année 2017, a précisé à l’APS M. Bouelnouar. Il a ajouté que d’anciens réseaux d’alimentation en eau potable (AEP) nécessitent des opérations de réhabilitation dans certaines localités de la wilaya afin de permettre à l’ADE d’assurer une « bonne gestion » de la ressource. Le même responsable a souligné l’importance de valoriser davantage les ressources hydriques dont recèlent plusieurs régions de la wilaya comme les sources naturelles et les puits, qui alimentent surtout les villages isolés. D’ailleurs, le wali de Bouira a, lors d’une récente rencontre avec le secrétaire général du ministère des Ressources en eau et de l’Environnement, insisté sur la réhabilitation des anciens réseaux dans les localités enclavées, à l’image de Saharidj, Ath Mansour, Aghbalou, Semmache, Aguouillal (El-Adjiba) (Est) avant de confier la gestion de l’eau à l’ADE. M. Bouelnouar a fait savoir qu’une dizaine de localités comptant 35 000 habitants et relevant de la commune de Djebahia (Ouest), seront raccordées avant l’été prochain au système des grands transferts des eaux du barrage de Koudiet Acerdoune qui est d’une capacité de 640 millions de M3. Selon le même responsable, 23 communes de la wilaya connaîssent actuellement un manque en eau potable ou ne sont pas alimentées quotidiennement. Avec les travaux des grans transferts et autres opérations engagées à travers la wilaya, ces communes « ne connaîtront plus de manque en eau potable », a-t-il assuré.
Les grands transferts des eaux des deux barrages de Tilesdit et de Koudiet Acerdoune concernent 42 communes, dont 35 sont déjà raccordées, a rappelé le même responsable, précisant qu’il reste encore 14 autres municipalités qui n’ont pas encore bénéficié de ce méga-projet qui permet l’alimentation de plusieurs communes des wilayas voisines, à savoir Bordj Bou-Arréridj, M’Sila et Médéa.