Fondation Ness El Khir

Fondation «Ness El Khir» (Alger) : Près de 1 000 repas/jour servis à la Kheima d’El Iftar à Aïn-Benian

La gigantesque Kheima d’El Iftar (rupture du jeûne) de la fondation «Ness El Kheir» à Aïn Benian, qui offre près de 1.000 repas/jour enregistre «un engouement remarquable» des familles nécessiteuses, des passagers et autres ressortissants étrangers d’Afrique, de Syrie et du Vietnam, a-t-on constaté.

Sous le slogan «Aji Teftar» (venez partager un Iftar) et dans le cadre de la 9ème édition du programme spécial Ramadhan «Rana h’na» (nous sommes là), et après trois éditions à la Place El-Kettani (Bab el Oued), la grande Kheima de l’Iftar a été installée ce mois à Aïn Benian, a déclaré à l’APS Tarek Zerrouki, président de la fondation «Ness El Kheir». C’est une occasion pour consolider l’entraide sociale à travers la solidarité avec les différentes catégories démunies, a-t-il ajouté expliquant que depuis le premier jour du mois de Ramadhan, près de 1.000 repas/jour ont été servis outre l’organisation de différentes activités de proximité. Formant le vœu de généraliser cette expérience à toutes les wilaya du pays, M. Zerrouki a fait savoir que 3 autres grandes Kheima avaient été installées à Biskra, Sétif et Oran. Il a souligné également que la table de rupture du jeûne comporte tous les plats servis durant ce mois afin de permettre aux jeûneurs d’accomplir ce rite dans de bonnes conditions de santé. D’autre part, M. Zerrouki a précisé que plus de 200 bénévoles de la Fondation «Ness El Khir» apportaient leur contribution pour assurer le bon déroulement de cette opération de solidarité tout au long du mois de Ramadhan avec la collaboration d’autres bénévoles représentant d’entreprises publiques et privées, d’opérateurs économiques et d’autorités locales et de wilayas. Le président de la fondation «Ness El-Khir» a rappelé le projet «Khir Rabbi» (les bienfaits d’Allah) qui se concrétise graduellement au niveau national par la distribution de 2.000 couffins comprenant les différents produits alimentaires essentiels aux familles nécessiteuses et de 700 couffins de Ramadhan à travers les communes d’Alger grâce au soutien des bienfaiteurs et aux dons des opérateurs économiques outre des dons collectés bénévolement par les membres de la fondation à travers tous les points de ventes au niveau des espaces commerciaux et des marchés, et ce après l’élaboration des listes à l’aide des Imam et de l’action de proximité. Pour sa part, le Secrétaire général de la Fondation «Ness El-Khir», Korbi Mohamed Mounir, a indiqué à l’APS que la Grande Kheima de Iftar collectif installée avec le soutien et l’accompagnement du wali délégué de circonscription administrative de Chéraga et le président de l’APC de Aïn Benian, couvrait un espace de 700 m² soit une capacité de 1.000 personnes. Il a affirmé que le grand projet de la Fondation «Ness El-Khir» était le fruit d’une coopération entre les organisations de la société civile, les services de la wilaya d’Alger, la direction de la Pêche, les différents corps de sécurité et la Protection civile outre le soutien remarquable présenté par les différents opérateurs économiques publics et privés sans négliger les donneurs et les bienfaiteurs.

Activités de loisirs et don de sang devant la grande kheïma
Pour sa part, Mme Kenza Nechar, commissaire de la wilaya d’Alger de la Fondation «Nass El Kheir» a déclaré à l’APS que la khaïma a programmé plusieurs activités dans l’après-midi et des soirées prévoyant des activités de loisirs pour les enfants, des séances de formation sur la gestion du stress au profit des élèves devant passer le baccalauréat et le BEM, des sessions de spécialistes sur «l’entrepreneuriat social» ainsi qu’une session technique sur la recherche d’un poste de travail. Chaque semaine, deux opérations de don de sang sont organisées à travers un bus mobile équipé relevant du Centre de transfusion sanguine du CHU Lamine Debaghine de Bab El Oued. La Fondation a programmé une circoncision collective sous le slogan «leïla mabrouka» au profit de 200 enfants de familles démunies et d’orphelins à Alger ainsi que des opérations similaires à travers les quatre coins du pays où une prise en charge médicale est assurée aux enfants et des tenues traditionnelles leur ont été distribuées. Une soirée artistique est également prévue au profit de ces familles démunies, selon la même source. Des vêtements de l’Aïd seront distribués durant la dernière semaine du mois sacré du ramadhan aux orphelins et aux enfants issus de familles démunies. De son côté, le superviseur de la restauration, M. Raïci a indiqué que les repas préparés répondent aux normes d’hygiène et sont emballés et transportés suivant la chaine de froid, précisant qu’aucun cas d’intoxication n’a été enregistré durant l’action bénévole avec «Nass El Kheir».