Finale de la Coupe d’Algérie MOB – RCA : Une première dans l’histoire de l’épreuve

Le RC Arbaâ et le MO Béjaïa animeront samedi prochain (16h) au stade Mustapha-Tchaker de Blida, la finale de la 51e édition de la coupe d’Algérie de football, avec l’ambition de décrocher le trophée, synonyme du premier titre majeur à leur palmarès, jusque-là vierge plus de 60 et 70 ans après leur création. Ce sera la première finale de coupe dans l’histoire du RCA (fondé en 1941) et le MOB (en 1954), deux clubs qui comptent en effet parmi les plus anciens d’Algérie. Le vainqueur de la finale 2015 succèdera au palmarès de l’épreuve au MC Alger qui avait remporté le trophée aux dépens de la JS Kabylie (1-1, 5 à 4 aux tirs au but).Pour atteindre la finale, le RCA et le MOB ont dû cravacher dur. L’équipe de Larbaâ a éliminé le MSP Batna (1-0 aux 1/32 finale), puis successivement ATM Hassi Messaoud (3-1 aux 1/16), le CRB Aïn Fakroun (1-0 A.P aux 1/8e finale) le NAHD (1-1 aux tab 4-1 aux 1/4) et ASO Chlef (0-0 aux tab 3-0 aux 1/2). De son côté, la formation de Béjaia a passé avec succès l’écueil de la JS Saoura (1-1 aux tab 4-3), CA Batna (1-0), MC Oran (0-0 aux tab 4-1), ASM Oran (2-2 aux tab 6-5) et ES Sétif (1-1 aux tab 6-5). Vu la forme qu’affichent les deux antagonistes en championnat, à quatre journées de la fin du parcours (le MOB 2e avec 39 pts et le RCA 8e avec 35 pts), le pronostic devient des plus difficiles à faire. La différence, comme souvent en Coupe d’Algérie, devrait donc se faire sur un, ou des détails, dont la délocalisation du match au stade Mustapha-Tchaker de Blida, permettant au RCA d’évoluer pratiquement à domicile.Initialement, la prochaine finale de la Coupe d’Algérie devait se dérouler au stade 5-Juillet d’Alger, avant d’être délocalisée dans la Mitidja, fief du RC Arbaâ.L’ascendant ne sera cependant que « psychologique » pour les Bleu et Blanc, car le comité d’organisation de la Coupe d’Algérie a décidé, comme il est d’usage, de répartir équitablement les billets d’accès au stade Mustapha-Tchaker entre les deux galeries.

RCA et MOB : un passé glorieux
Le RCA et le MOB, comptent en effet parmi les plus anciens clubs d’Algérie, mais qui furent réduits à jouer des rôles secondaires pendant les précédentes années de leur existence, avec toutefois un léger avantage pour le RCA, ayant brièvement côtoyé le haut niveau après l’indépendance de l’Algérie, en 1962. Le club de la Mitidja a fait partie en effet du 1er critérium d’honneur de l’Algérie indépendante, saison 1962-1963, décrochant la 4e position de son groupe, derrière l’USM Alger, l’USM Marengo (actuellement l’USMM Hadjout) et l’USM Blida. L’année suivante, et confronté à une rude concurrence dans le groupe centre, le club n’a cependant pas réussi à se qualifier pour la future 1ère Division algérienne, ayant démarré pendant la saison 1964-1965. La régression du club s’est poursuivie, et dès la saison 1965-1966, le RCA s’est vu reléguer en 4e Division, appelée première division à l’époque, après avoir terminé la saison à la 15e position.
Le club a essayé de jouer l’accession pendant les années suivantes, mais sans y parvenir. Le MO Béjaïa a pratiquement connu les mêmes déboires au sein des divisions inférieures, jouant plusieurs fois l’accession sans y parvenir, jusqu’en 2013, lorsqu’il a enfin réussi à rejoindre l’élite du football algérien, en compagnie du RCA, son futur adversaire en finale de la Coupe d’Algérie.
Deux clubs aux destins étroitement liés donc, et qui le 2 mai prochain aborderont, ensemble, un autre rendez-vous important de leur histoire, à travers cette finale inédite de la Coupe d’Algérie, qui sera synonyme du premier titre majeur au palmarès du vainqueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>