Exposition de calligraphie arabe

Exposition de calligraphie arabe à Oran : Noureddine Kour présente sa nouvelle expérience

L’exposition de calligraphie arabe alliant originalité et modernité de l’artiste Kour Noureddine, organisée au musée d’art moderne d’Oran (MAMO), met en exergue sa nouvelle expérience.
Cette expérience, présentée lors de cette exposition qui se poursuivra jusqu’au 10 novembre prochain, est une complémentarité entre l’abstrait, le sauvage et le cubisme, a souligné lundi l’artiste qui a obtenu un diplôme dans les arts plastiques à Mostaganem. Les 71 tableaux d’art où est utilisée la technique d’acrylique et de peinture dévoilent une dualité entre les écoles modernes et celle de la calligraphie, a indiqué l’artiste, précisant que « cela démontre que la calligraphie arabe peut s’adapter à tous les arts et styles ».
Cette dualité, a estimé Kour Nouredine, permet au public d’apprécier deux tableaux l’un des écoles modernes et l’autre de calligraphie qui dégage la beauté de la lettre arabe. L’artiste a employé dans ces toiles, exposées sur les cimaises du MAMO depuis le 20 août dernier, des symboles du patrimoine algérien inspiré de l’artisanat, en utilisant la sculpture végétale et architecturale ainsi que l’étoile octogonale, symbole de la civilisation musulmane, dans un ensemble esthétique.
Au sujet du contenu, cet artiste créateur en calligraphie arabe a indiqué que ses œuvres utilisent notamment des versets coraniques prônant surtout la moralité et la miséricorde, des poèmes glorifiant l’Algérie et des proverbes. « Les couleurs choisies dans ces œuvres donnent un charme spécial et une touche soufie », a expliqué Kour Noureddine, faisant remarquer qu’il a opté pour un équilibre entre les couleurs froides et chaudes.
Les nuances de couleurs claires, notamment jaune, grise et blanche, sont utilisées dans la calligraphie arabe pour émerveiller le récepteur, a-t-il expliqué.