benghebrit

Examens de fin d’année : Tout ce qu’il faut savoir

La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit, a indiqué que deux millions de candidats étaient concernés par les examens de fin d’année, pour les trois cycles éducatifs confondus, soit un quart des élèves scolarisés. Ces examens devront se dérouler du 24 mai au 15 juin. C’est lors d’une conférence de presse organisée, hier, au siège de son département ministériel que Nouria Benghebrit s’est exprimée sur les prochains examens officiels ainsi que sur le concours de recrutement de 10009 enseignants prévu le 29 juin prochain. Dans le but de donner plus de précisions sur ces deux grands événements que prépare son secteur, la ministre a en effet indiqué que les examens de la fin de l’année scolaire 2016/2017 concerneront 2 millions d’élèves. Elle a précisé que le cycle primaire comptait cette année 67 652 candidats, le cycle moyen 566221 candidats, et enfin le cycle secondaire 761701 candidats dont 35.50% sont des candidats libres. Ces candidats sont déployés sur plus de 18 000 centres d’examens à l’échelle nationale. Pour ce qui est de la ressource humaine mobilisée pour le bon déroulement des examens, elle a fait savoir que 95% des fonctionnaires du secteur seront sur le terrain, rappelant que les préparations ont été entamées à partir du début de l’année scolaire. Nouria Benghebrit a tenu à rassurer à cette occasion les examinés qu’aucune mesure ne sera prise à leur encontre, soulignant qu’un dispositif pour une bonne préparation pédagogique et psychologique a été mis en place.

UN BAC PLUS SÉCURISÉ ?

En ce qui concerne l’examen du Baccalauréat en particulier, la ministre de l’Éducation nationale a fait savoir que des mesures fermes seront appliquées afin de sécuriser cet examen et d’éviter que la fuite de sujets ou la fraude collective ne se reproduisent. En plus des mesures appliquées auparavant, il sera question cette année de la réhabilitation de l’ONEC, la réduction du nombre de centres ou les sujets sont gardés, la mise en place de caméras et de vidéos de surveillance au niveau des centres d’impression et de conservation des sujets d’examens. En outre, le jour du BAC l’accès des véhicules aux centres d’examens sera strictement interdit, les téléphones portables et autres moyens de communication seront confisqués à l’entrée, et aucun retard ne sera toléré pour éliminer tout risque de fraude. La ministre a estimé dans ce contexte que les candidats ainsi que leurs parents devront prendre les dispositions nécessaires pour éviter les retards, soulignant que les centres seront ouverts à partir de 8h soit une heure avant le début de l’examen. Idem pour l’après-midi. Selon la ministre, la sécurisation du Baccalauréat a été un travail multisectoriel. «La fuite des sujets lors de la session 2015/2016 était une leçon qui nous a poussé à combler toutes les lacunes», a-t-elle confié à ce propos. S’agissant des résultats du BAC, ceux-ci seront annoncés le 15 juillet, alors que les résultats de la cinquième le 9 juin et ceux du BEM le 27 juin, a fait savoir Benghebrit.

SIX NOUVEAUX INSTITUTS DE FORMATION DES ENSEIGNANTS

Abordant, d’autre part, la formation des enseignants nouvellement recrutés dans le secteur de l’Education nationale, Benghebrit a fait savoir qu’outre les 16 centres de formations existants, 7 autres sont en voie de création. Selon la ministre, les départs massifs en retraite ainsi que le nombre limité des sortants des ENS ont fait que les besoins du secteur sont en évolution. C’est dans ce sens que le ministère est en train de mener une opération de récupération de ces instituts pour mieux accompagner les enseignants car estime-t-elle un bon enseignant est celui qu’on accompagne. S’agissant du concours de recrutement de 10009 enseignants prévu le 29 juin prochain, elle a précisé que cette opération ne concernera pas le cycle primaire puisque les besoins exprimés dans ce palier ont été comblés à travers l’exploitation des listes d’attente. À ce propos, elle a indiqué que 38 002 candidats ayant obtenu la moyenne au concours d’avril 2016 ont été recrutés. Elle a souligné que le cycle de formation des nouveaux recrutés devra commencer à partir du mois de juillet. Pour ce qui est des examens de promotions programmés dans la même période, il sera question d’un premier examen le 29 mai et d’un second le 29 juin. Ania Nait Chalal-NB