Université de Tlemcen

Enseignement supérieur et éducation : Plusieurs infrastructures renforceront les secteurs à Tlemcen

Plusieurs infrastructures seront mises en exploitation lors de la prochaine rentrée universitaire et scolaire 2017/2018 au niveau de la wilaya de Tlemcen, a annoncé mercredi, le wali à l’issue d’un conseil exécutif consacré à la préparation de ces deux rentrées. Pour le secteur universitaire, il est attendu la réception de 2 000 places pédagogiques et 2 000 lits, ainsi que la nouvelle faculté des sciences de la nature et de la vie à Tlemcen, ce qui permettra d’assurer une rentrée universitaire dans de bonnes conditions, a indiqué Benyaïche Ali. Le secteur de l’éducation sera renforcé, pour sa part, avec deux groupements scolaires à Ghazaouet et Aïn El Houtz dans la commune de Chetouane, quatre collèges d’enseignement moyen (CEM) à Hennaya, à Hammam Boughrara où la demi-pension sera achevée au mois d’octobre prochain, à Chetouane et à Ouled Mimoun. Ces deux derniers établissements enregistrent des taux d’avancement respectifs de l’ordre de 90 et 95 pour cent, a-t-on ajouté. Enfin, achevé l’année scolaire écoulée, le lycée d’Aïn Nekrouf d’une capacité de 800 places pédagogiques sera ouvert pour 150 élèves de cette commune qui étaient obligés, auparavant, de se déplacer vers d’autres établissements pour poursuivre leurs études. S’agissant de la levée du gel touchant les projets d’établissements scolaires des wilayas frontalières, le responsable de l’exécutif a instruit les responsables concernés pour la préparation de cahiers de charges. À cette occasion, le wali a insisté sur l’ouverture des cantines scolaires et autres demi-pensions, dès le début de l’année scolaire pour servir aux élèves des rations alimentaires équilibrées. Ces derniers verront, également, le renforcement des moyens de transport scolaire après les aides affectées par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire à ce domaine pour les communes déficitaires. Des aides sont consenties, également, pour les réparations des cars scolaires en panne, a-t-on fait savoir. Pour sa part, la wilaya de Tlemcen recourra à la location de moyens privés pour assurer le transport scolaire au niveau de localités dépourvues de ces moyens. Par ailleurs, pas moins de 71 000 élèves bénéficieront de l’indemnité de 3 000 dinars allouée aux élèves démunis, laquelle sera servie dès la rentrée scolaire, a insisté le responsable de l’exécutif. Lors de conseil exécutif, le wali a instruit les directeurs de l’agriculture, des ressources en eau, des travaux publics et de la conservation des forêts pour la proposition de projets, qui seront retenus dans un programme spécial pour les zones frontalières de la wilaya de Tlemcen, destiné à améliorer les conditions de vie des citoyens.