EN Algérie

En vue du match face au Bénin : Les Verts à pied d’œuvre à Cotonou

C’est hier en début d’après-midi que la sélection algérienne a pris son envol vers Cotonou, la capitale béninoise, pour y affronter la sélection locale demain dans le cadre de la 4ème journée des éliminatoires pour la CAN-2019 au Cameroun. C’est en début de soirée donc que les protégés de Belmadi devaient débarquer à Cotonou où les attend une mission difficile demain contre une bonne équipe du Bénin qui a montré des dispositions intéressantes lors de la première manche de vendredi passé à Blida. Justement, Mahrez et ses coéquipiers ont profité de cette partie pour se remettre en confiance après une longue traversée du désert. Certes, et selon l’aveu de l’entraîneur national, Belmadi lui-même, les Fennecs n’ont pas rendu pour l’occasion une copie parfaite, mais l’âme retrouvée prête tout simplement à l’optimisme. Avant de se rendre à Cotonou, l’entraîneur national a accordé un repos d’une journée à ses capés, histoire de leur permettre de récupérer un tant soit peu leur souffle. Et c’est justement, la récupération qui constitue le souci majeur du successeur de Rabah Madjer. Après une débauche d’énergie impressionnante lors du match de vendredi, il n’est pas à écarter de voir Belmadi aligner de nouveaux joueurs dans le onze de départ demain à Cotonou. Mais l’ancien attaquant international n’est évidemment pas prêt à dévoiler ses cartes. Il l’a d’ailleurs fait savoir lors de sa conférence d’après rencontre de Blida : «Je ne vais pas donner d’informations sur la rencontre retour. Oubliez cela tout de suite. Ne cherchez pas à avoir les informations du onze comme le font certains et qui donnent de précieux tuyaux à l’adversaire. Tout ce que je peux dire, c’est qu’on va trouver l’équilibre.», a-t-il dit. Une chose est sûre : Belmadi et ses joueurs tiennent à sceller le sort de la qualification au rendez-vous continental dès demain. Ils savent très bien que cela passe par un succès à Cotonou, exactement comme ça été le cas il y a quelques années lors de la dernière sortie des Fennecs dans ce pays lorsqu’ils avaient réussi à battre les Ecureuils sous la houlette de Vahid Halilhodzic (3-1).
Hakim S.