Oran

En prévision des Jeux Méditerranéens de 2021 à Oran : Un nouveau plan de circulation adapté

La direction des transports de la wilaya d’Oran œuvre à mettre en place un nouveau plan de circulation adapté et répondant aux exigences des Jeux Méditerranéens qu’abritera la capitale de l’ouest du pays en 2021.

Le directeur des transports de la wilaya d’Oran, Mokhtar Rezzoug, a indiqué à l’APS que tous les projets programmés au profit de son secteur ont pris en ligne de compte la dynamique de développement que connait la wilaya et les besoins et exigences des JM 2021. Il a estimé que le secteur des transports revêt une importance capitale pour la préparation et l’organisation d’une telle manifestation sportive à dimension internationale. Le secteur est pleinement impliqué pour ce qui est du déplacement des délégations sur les réseaux routiers et les infrastructures de base du transport, également des espaces de pratique de diverses disciplines sportives comme le marathon et le cyclisme. «Même si le nouveau plan de circulation est fin prêt et doit être mis bientôt en œuvre, nous avons décidé de le peaufiner et de le parfaire pour qu’il soit plus adapté aux exigences de cette manifestation sportive», a fait savoir le même responsable, précisant que des bureaux d’étude spécialisés ont été invités à réfléchir sur les améliorations à apporter à ce plan afin de contribuer à la réussite de cet évènement sportif. Dans ce sens, il est prévu des rencontres-débat et des consultations avec différents acteurs et spécialistes pour apporter leur expertise avant l’achèvement de cette opération et la mise en œuvre de ce nouveau plan de circulation. Le même responsable a, en outre, annoncé que des mesures sont en en voie d’être prises au niveau de sa direction, et ce en collaboration avec des services compétents de la wilaya, à l’instar de la sûreté de wilaya et direction de la règlementation et des affaires générales (DRAG). L’objectif est d’harmoniser le système de transport avec le nouveau plan de la circulation d’Oran.

Réorganiser et moderniser les réseaux routiers
Ces services s’attèleront à réorganiser certains axes routiers et moderniser d’autres, notamment ceux situés dans des circuits menant vers des zones que fréquenteront les délégations sportives à l’instar du futur village méditerranéen, les infrastructures d’accueil, le port, l’aéroport et autres sites comme les stations de transport et la matérialisation des arrêts de transport urbain des bus et de taxis. Mokhtar Rezzoug a signalé que pour ce qui est des moyens roulants, une décision sera prise pour moderniser le parc à l’horizon 2021. Les opérateurs seront accompagnés dans ce cadre pour leur permettre de renouveler leurs moyens de transport tout comme les taxieurs. Le même responsable a également insisté sur la nécessité de changer les mentalités et les comportements et d’imposer une certaine professionnalisation de la corporation pour améliorer la qualité des services et répondre aux besoins des usagers. Concernant le projet d’extension du tramway d’Oran vers Belgaïd (Est d’Oran) qui abrite le futur village méditerranéen et l’aéroport international Ahmed-Benbella (Es-Senia), il a signalé que le feu vert n’a pas encore été donné pour sa réalisation. Pour les besoins de cet important évènement sportif que constituent les JM 2021, M. Rezzoug a expliqué qu’un plan de circulation «spécial» sera mis en place au niveau de l’espace du village méditerranéen où se dérouleront des compétitions et les diverses activités sportives. Cette opération sera réalisée en collaboration avec des services compétents, surtout le comité d’organisation des JM, la direction de la jeunesse et des sports, des experts et des bureaux d’études spécialisés. La direction des transports s’attelle aussi au lancement du projet de modernisation de la signalisation luminaire au niveau de cette zone de Bir-El-Djir, son renforcement par d’autres feux tricolores à proximité du village méditerranéen, qui regroupera le complexe sportif de football d’une capacité de 40 000 places. Il est prévu également la création de sept nouveaux carrefours pour développer le réseau routier en prévision de ce rendez-vous sportif international, outre la modernisation de sept carrefours déjà réalisés. Des projets routiers sont également programmés dans la wilaya d’Oran. Il s’agit, entre autres, de la voie reliant l’aéroport international d’Es-Senia au 4ème périphérique sur une distance de 21 km et du 5ème périphérique long de 25 km. Ces deux infrastructures auront un impact positif sur le développement de la circulation de la wilaya d’ici 2021, et permettra de désengorger le réseau urbain, moderniser la circulation et de promouvoir le tourisme.