Elle propose à l’intersyndicale de tenir ses sit-in le samedi : L’appel de Benghebrit sera-t-il entendu ?

La ministre de l’Éducation nationale, a réitéré, jeudi, son appel à la sagesse à l’égard des syndicats autonomes ayant décidé de renouer avec la contestation. Elle a exhorté l’intersyndicale qui prévoit des rassemblements régionaux le 28 janvier prochain de les organiser un samedi. Ceci, à même de permettre aux élèves de poursuivre leur scolarité. Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite d’inspection dans la wilaya de Mostaganem, Nouria Benghebrit est revenue une énième fois sur la question de la contestation des syndicats de différents secteurs d’activités ayant appelé au maintien de la retraite anticipée. En effet, au sujet des rassemblements prévus le 28 janvier en cours- un samedi justement- et auxquels ont appelé ces syndicats, la ministre a exhorté les partenaires sociaux à choisir ce jour de la semaine pour ce mouvement pour ne pas perturber la scolarité des élèves. Elle a assuré, dans ce cadre, que les portes du dialogue sont ouvertes. En marge de sa visite à Mostaganem, Nouria Benghebrit, a également appelé les chefs des établissements scolaires et les inspecteurs à s’adapter avec les mutations que connaît le secteur afin de bâtir une école de qualité répondant aux aspirations de la société. Au cours d’une rencontre avec le corps de l’éducation nationale, la ministre a annoncé qu’une référence en matière de formation est actuellement en cours d’élaboration pour toucher tous les corps de l’éducation nationale y compris les directeurs des établissements et les inspecteurs. Ces corps seront accompagnés pour améliorer l’exercice de leur fonction et de leur rendement, a-t-elle souligné. Benghebrit a, par ailleurs, mis l’accent sur l’intérêt qu’elle porte à l’amélioration des conditions pédagogiques et socioprofessionnelles des fonctionnaires du secteur. Elle a appelé les directeurs des établissements scolaires à œuvrer pour garantir un climat de travail serein à même de permettre aux élèves d’étudier dans de bonnes conditions matérielles.
La ministre a également plaidé pour une école dynamique et créative et sur l’échange d’expériences pour en tirer profit. Elle a également préconisé des jumelages entre les établissements scolaires afin de permettre aux élèves brillants d’accompagner leurs camarades éprouvant des difficultés dans leur scolarité. Benghebrit a appelé à la mise en place d’espaces de discussion et d’échange avec les différents partenaires sociaux susceptibles de permettre de contribuer aux campagnes de sensibilisation et d’amélioration des conditions de scolarité des élèves. Ce type de dialogue est à même de créer un climat de sérénité et de confiance au sein des établissements, cellules de base du système éducatif national, a-t-elle estimé. Par ailleurs, la ministre a invité les directeurs des établissements scolaires à faire preuve d’initiatives positives en invitant des écrivains, des hommes de culture, en projetant des films et documentaires historiques pour permettre aux élèves d’acquérir des connaissances par le biais de moyens attractifs et dynamiques. S’adressant aux inspecteurs, Benghebrit les a invités en cette période charnière de l’année scolaire à analyser les résultats des élèves et l’exercice des enseignants durant le trimestre écoulé, à assurer le suivi des instructions données pour le reste de l’année scolaire en cours et celui des nouveaux enseignants recrutés. Elle a assuré, par ailleurs, que son secteur compte récupérer tous les instituts technologiques à l’échelle nationale.
Ania Nch-Nb