comprimés

El Tarf : Saisie de plus de 4000 comprimés psychotropes à Oum Théboul

Pas moins de 4013 comprimés psychotropes ont été saisis, le week-end dernier, au niveau du poste frontalier d’Oum Théboul, relevant de la daïra d’El Kala, a-t-on appris, dimanche, auprès de la chargée de communication à la direction des Douanes algériennes de la wilaya d’Annaba. Cette quantité de psychotropes classés hallucinogènes, a été découverte vendredi dernier minutieusement dissimulée dans le véhicule touristique d’un Algérien qui s’apprêtait à finaliser les procédures douanières pour rentrer en Algérie, a souligné Mme Belkhiri Asma. La même source a rappelé que durant la semaine écoulée, les services des Douanes ont réussi à mettre la main sur une quantité de 1037 comprimés psychotropes, à la suite de deux opérations de saisie distinctes, impliquant deux voyageurs en provenance de Tunisie. La première opération de contrôle a ciblé un voyageur en possession de 712 comprimés psychotropes, soigneusement cachés dans son véhicule, alors que la seconde opération a permis de saisir 325 comprimés psychotropes chez un autre contrebandier, a-t-on soutenu.

Des sacs en plastique récupérés pour créer une œuvre d’art sur le pont métallique du lycée Lotfi d’Oran
La direction de l’environnement de la wilaya d’Oran, en partenariat avec l’Institut Cervantès, vient de lancer un projet consistant à décorer le pont métallique du lycée Lotfi à l’aide de sacs en plastique récupérés, a-t-on appris de la responsable de cette direction. La décoration du pont s’effectuera dimanche et lundi, avec la participation de plusieurs associations, encadrées par une artiste espagnole, Alicia Otaegui, designer et un architecte d’intérieur qui a participé à plusieurs projets artistiques de ce genre en Espagne et dans d’autres pays, a précisé Mme Samira Maazouz.
Ce projet vise à créer une œuvre artistique sur le pont métallique du lycée Lotfi, à l’aide de sacs en plastique bleus recyclés en bobines de fils plastiques, a-t-elle souligné ajoutant que cette action vise à sensibiliser la population d’Oran sur l’impact de ces sacs sur l’environnement et la nécessité de trouver de nouvelles solutions pour les remplacer avec des sacs biodégradables, en papier ou en tissus . Cette action vient clôturer un projet qui a débuté le 7 octobre en cours, avec un programme de formation au profit des associations. Des conférences ont été données au niveau de la salle de conférence du R20, ouvertes au grand public. Un sac en plastique jeté dans la nature peut mettre jusqu’à 450 ans pour se dégrader. La sonnette d’alarme a été tirée quant à la pollution de l’environnement marin par ces déchets, rappelle la directrice de l’environnement, estimant que la réduction de l’usage des sacs en plastique est la responsabilité de tous.

Pharmex 2018 : une cinquantaine d’exposants attendus à Oran à partir du 25 octobre
Une cinquantaine d’exposants prendront part à la 2ème édition du Salon de la pharmacie et de la parapharmacie de l’Ouest (Pharmex 2018), prévue du 25 au 27 octobre prochain au centre des Conventions d’Oran (CCO), a-t-on appris des organisateurs. Cet évènement réunira l’ensemble de la communauté des pharmaciens de la région ouest, estimés à plus de 2000 pharmaciens d’officines, des acteurs du secteur de la santé de tout le territoire national ainsi que des étudiants en pharmacie, des résidents et des représentants de la CNAS, CASNOS et autres. Les participants discuteront de la situation de cette profession et des difficultés auxquelles fait face le pharmacien au quotidien, a-t-on ajouté. L’objectif de ce salon est de réunir les entreprises pharmaceutiques opérant dans la région de l’ouest du pays pour faire découvrir leurs nouveaux produits et services, entretenir les contacts existants et attirer de nouveaux clients. Les organisateurs ont prévu des conférences et des ateliers thématiques consacrés aux thèmes d’actualité dans le domaine de la pharmacie et abordant, entre autres, «le marché algérien du médicament dans la transition sanitaire», «le tiers payant et le pharmacien d’officine», «actualité réglementaire et économique du secteur pharmaceutique en Algérie», «la pharmacovigilance en Algérie», «le tiers payant face aux nouveaux défis de l’économie de santé en Algérie : rôle du pharmacien», a-t-on noté. Cet évènement est organisé par l’agence «Pertinence consulting» avec la contribution de l’Agence thématique de recherche en science de la santé (ATRSS), rappelle-t-on.

Quatre morts dans un accident de la route à M’sila
Quatre (4) personnes ont péri samedi dans un accident de la circulation survenu sur la RN 8 entre les deux communes d’Aïn Lahdjel et Benzouh dans la wilaya de M’sila, a indiqué la cellule communication du groupement territorial de la Gendarmerie nationale (GN). L’accident s’est produit à la suite de la collision d’une voiture et d’un camion roulant en sens inverse causant la mort sur place de quatre personnes de la même famille, a-t-on précisé . Les victimes ont été évacuées vers la polyclinique d’Aïn Lahdjel par la Protection civile et une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale pour déterminer les circonstances de cet accident, selon la même source.

Ooredoo présente ses innovations aux professionnels de la pharmacie et de la santé au «SAIDALYA – Algérie 2018»
Pour la 2ème année consécutive, Ooredoo a participé au Salon International de la pharmacie, la parapharmacie, la Santé et du bien-être « SAIDALYA – Algérie 2018 », dont la 3ème édition a été organisée du 11 au 13 octobre 2018 à Constantine. Le salon « SAIDALYA Algérie 2018 » constitue un véritable rendez-vous scientifique et commercial qui réunit un grand nombre de professionnels, nationaux et étrangers, des secteurs de la pharmacie, la parapharmacie, la santé et le bien-être pour échanger autour des dernières technologies de l’industrie pharmaceutique. Dans le cadre de ce rendez-vous économique international, Ooredoo a pris part à ce salon à travers un stand au niveau duquel des représentants de Ooredoo Business ont exposé les différentes offres et solutions de Ooredoo adaptées aux besoins des professionnels. En participant à cet évènement scientifique et commercial, Ooredoo confirme son statut d’acteur engagé dans l’accompagnement des professionnels et opérateurs économiques algériens avec ses offres et solutions innovantes.

Chiffre du jour : 110

Cent dix corps au total ont été découverts dans un charnier près de Syrte, ancien fief de l’organisation terroriste autoproclamée « État islamique » (EI/Daech) en Libye, ont rapporté dimanche des médias libyens. Mercredi, le conseil municipal de Syrte, une ville située à 450 kilomètres de Tripoli, avait fait état de la présence de 75 corps dans ce charnier situé dans la localité d’al-Daheir. Au total, « 110 cadavres ont été découverts dans la fosse commune », a indiqué Mohamad al-Amial, porte-parole du conseil municipal, cité par les médias. Les premières dépouilles découvertes dans cette zone agricole située à environ 15 kilomètres à l’ouest de Syrte ont été retirées par le Croissant-Rouge libyen. Depuis, « des effets personnels et des téléphones portables ont été trouvés aux côtés des cadavres », a précisé M. Amial. La découverte de dépouilles non identifiées entraîne systématiquement des analyses, notamment d’ADN, par les autorités compétentes libyennes, cette méthode étant la plus fiable pour identifier les personnes mortes. « Le bureau du procureur nous a fait savoir qu’il faut du temps et des prélèvements ADN », a ajouté M. Amial.