Disparu dans la forêt de l’Akfadou (Béjaïa) : Un enfant retrouvé sain et sauf

Un enfant, âgé de cinq ans, porté disparu, mercredi dernier, en milieu d’après-midi, dans la forêt de l’Akfadou, à 65 km à l’Ouest de Béjaïa, a été retrouvé, par la gendarmerie nationale, sain et sauf quelques heures seulement après son signalement, indique-t-on, hier, dans un communiqué du groupement de wilaya. L’enfant qui se trouvait en promenade aux alentours du lac noir, au cœur de la forêt sus-citée, en compagnie de ses parents, originaires du quartier de Targa-Ouzemmour à Béjaïa s’était soudainement effacé des regards, laissant croire, dans une panique générale, à un rapt d’enfant, a-t-on précisé. Sitôt informée par le biais du numéro vert (10.55), la compagnie de Sidi-Aich, a mis au point et déclenché un plan enlèvement, matérialisé, par la multiplication des barrages et des patrouilles et passé au peigne fin toute la région, remarquable par sa végétation dense et ses multiples cours d’eau, a-t-on ajouté. Aidés par des riverains, une section de la sûreté de daïra et son équipe de recherche cynophile, les gendarmes ont vite fait de le repérer, caché dans un buisson, non loin du village d’Imaghdassene, à 7 km du lieu de sa disparition, a-t-on ajouté. Immédiatement, il a été rendu à ses parents, soumis à une épreuve d’attente insoutenable, et soulagé de le revoir sain et sauf. La mise en branle rapide et l’efficacité des secours a été saluée à sa juste valeur et par les parents et par toute la population de l’Akfadou.