Sonatrach

Des tuyaux de Sonatrach «s’échouent» sur les côtes anglaises

Quatre tubes en plastiques d’une longueur située entre 200 et 480 mètres, et d’une largeur de 2,5 mètres, sont observés sur les côtes anglaises, dont des vidéos ont été largement reprises par des médias. Il s’agirait de tuyaux destinés à la Compagnie pétrolière nationale Sonatrach, rapportent plusieurs médias, qui parlent d’un échouage de cette marchandise, émanant d’une usine de la Norvège vers Alger, suite à un accident maritime, survenu, durant la nuit du 18 au 19 juillet derniers, précise-t-on. Selon d’autres informations éparses, la livraison comporte au total 12 gigantesques tubes. La marchandise servirait à la réalisation d’un projet de pipeline en Algérie.

Près de 700 personnes évacuées en Corse en raison d’incendies
Près de 700 personnes, en majorité des vacanciers, ont été évacuées dans l’île touristique française de Corse, dans la nuit de vendredi à samedi (hier), en raison de deux incendies, attisés par des vents soufflant jusqu’à 120 km/h, qui ont parcouru quelque 1.500 hectares de maquis. A minuit, le feu continuait de progresser dans une «zone plus urbanisée», où plusieurs routes départementales ont été fermées à la circulation, selon les autorités et des témoins, alors que les incendies sont déclarés à Pietracorbara, sur la côte est, une «zone plus urbanisée» selon les secours sur place, où sévit le feu parti la nuit précédente depuis Nonza, au nord-ouest de Bastia en pleine saison touristique. Par prévention, «500 personnes ont été évacuées depuis un camping de Pietracorbara (…) et 180 autres à Sisco» vers des «écoles, couvent ou chez des habitants», a indiqué le préfet de Haute-Corse Gérard Gavory. Un deuxième incendie, moins important, à Manso, au sud de Calvi, a parcouru 150 hectares de maquis et forêt «mais ne menace ni les habitations ni les personnes», a indiqué le préfet, en précisant que «l’endroit est inaccessible pour les secours».

L’«acte de folie» de Trump contre le Venezuela
Le ministre vénézuélien de la Défense a qualifié, vendredi, d’»acte de folie» une déclaration du président américain Donald Trump, qui n’a pas exclu une «option militaire» des Etats-Unis dans la crise que connaît le Venezuela. «C’est un acte de folie, un acte de suprême extrémisme», a déclaré le ministre, Vladimir Padrino, réagissant sur la télévision officielle vénézuélienne VTV aux propos tenus quelques heures plus tôt par le président américain. «Nous avons de nombreuses options pour le Venezuela, y compris une possible option militaire si nécessaire», a lancé M. Trump lors d’un échange avec des journalistes dans son golf de Bedminster, dans le New Jersey, où il est en vacances. Appelé à donner des précisions sur cette annonce, M. Trump est resté évasif. Le ministre vénézuélien a dénoncé «une élite extrémiste qui gouverne les Etats-Unis». En cas d’agression, «nous serons tous au premier rang pour défendre les intérêts et la souveraineté de notre Venezuela bien-aimé», a déclaré M. Padrino.

360 vols annulés à Pékin en raison d’intempéries
Quelque 360 vols ont été annulés, hier, à l’Aéroport international de la capitale chinoise Pékin en raison des pluies torrentielles, selon l’agence Chine nouvelle. «L’aéroport a déclaré que les opérations avaient été gravement affectées et que la situation devrait perdurer, alors que des orages étaient prévus hier soir. A 11h00, l’aéroport avait enregistré 234 arrivées et 181 départs», rapporte Chine nouvelle. Vendredi, plus de 400 vols ont été annulés. Les autorités de l’aviation ont émis une alerte jaune aux retards massifs. Le Centre météorologique national prévoit des précipitations pouvant atteindre 70 mm à Pékin au cours des prochaines 24 heures, alors que les autres régions du nord connaîtront seulement de faibles pluies. Parallèlement, de fortes pluies balayeront certaines régions du sud du pays, dont le Guizhou et le Guangxi.

Incendie à l’aéroport international de Dacca
Un violent incendie a éclaté, vendredi après-midi, à l’aéroport international de Dacca, entraînant l’évacuation du bâtiment, ont indiqué des pompiers bangladais. Un responsable des pompiers a indiqué que le sinistre avait éclaté à 13h37 (07h37 GMT) au second étage de l’aéroport international Hazrat Shahjalal. Il a ajouté que dix brigades avaient été mobilisées pour maîtriser les flammes. Des centaines de passagers et de personnels ont dû être évacués. Alors que les causes de l’incendie ne sont pas encore connues, il était impossible d’en avoir un bilan dans l’immédiat.

Quatre morts dans de violents orages en Pologne
Quatre personnes, dont deux scouts, ont été tués en raison de violents orages qui se sont abattus sur la Pologne, ont indiqué, hier, les pompiers. Les adolescents âgés de 13 et 14 ans ont été écrasés dans leur sommeil par la chute d’arbres provoquée par une violente tempête qui s’est abattue sur leur campement dans le village de Suszek (nord). Une vingtaine de personnes ont également été blessées. Par ailleurs, une femme est morte lorsqu’un arbre s’est couché sur sa maison, dans le village de Konarzyny (nord). Un homme est également décédé dans un village voisin. Au total, vingt-huit personnes ont été blessées dans les intempéries, tandis que des coupures de courant ont affecté un demi-million de foyers dans le nord et le sud du pays. A noter qu’une canicule sévit en Pologne depuis plusieurs jours avec des températures avoisinant les 40 degrés Celsius.

Un cake aux fruits centenaire a été découvert parfaitement intact en Antarctique
Si son état de conservation est resté parfaitement intact, le goût peut-être un peu moins. Un cake aux fruits vieux de 106 ans a été découvert à Cape Adare, en Antarctique, par les conservateurs de l’association néo-zélandaise Antarctic Heritage Trust.
Le gâteau, réalisé par Huntley & Palmers, une fabrique anglaise de biscuits fondée en 1822, est resté emballé dans une petite boîte de métal, puis dans du papier, indique l’association dont l’objectif est « de conserver et d’encourager le goût de l’exploration ». En effet, ce cake a été laissé durant l’expédition britannique baptisée Terra Nova, menée entre 1910 et 1913 par Robert Falcon Scott. Les chercheurs indiquent que même son odeur est également restée presque intacte. En revanche, son goût se rapproche davantage de celui du « beurre rance », rapporte le quotidien néo-zélandais The Press.
Le dessert était resté caché dans un abri spécialement destiné aux explorateurs, dans lequel d’autres aliments ont également été découverts: sardines, viande et poisson, dont l’état était davantage détérioré.