Derbal

Derbal miste sur la formation des membress de la HIISE : «Protéger» au mieux les voix des Algériens

En prévision des prochaines élections locales, prévues le 23 novembre prochain, le président de la HIISE, Abdelwahab Derbal, se montre rassurant en soulignant que son Instance met la formation au cœur de sa feuille de route visant à réussir ces échéances électorales. Intervenant, hier, sur les ondes de la Radio algérienne, le président de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) a affirmé que toutes les difficultés et les saisines auxquels sont confrontés les partenaires dans le processus électoral seront résolues sur le plan local. C’est pour cette raison que Abdelwahab Derbal a souligné, que la formation des membres de l’Instance qu’il dirige demeure une «priorité ». «Toutes les difficultés et les défis auxquels sont confrontés les membres de la HIISE dans le processus électoral seront résolus à l’échelle locale, et seule une formation unifiée pourra résoudre ces problèmes de manière globale et unifiée », a-t-il déclaré. « Bien que l’Instance est composée de personnalités hautement formées, mais la formation permet d’unifier la vision et son application sur le terrain », a encore expliqué le président de l’Instance, tout en précisant que la formation permettrait d’assurer une « seule lecture du Code électoral ». Par ailleurs, l’hôte de la radio a fait savoir qu’en prévision de ce rendez-vous, trois sessions de formation des membres de la HIISE se tiendront prochainement à Alger, El Oued et Skikda, avec la collaboration des experts du ministère de l’Intérieur, informe encore Derbal qui ajoute à ce propos que « l’année 2018 sera celle de la formation ».
Plus loin encore, le même responsable a souligné que la nouvelle Constitution, à travers l’article 194 stipule que la HIISE se doit d’organiser des cycles de formation civique au bénéfice des formations politiques, sur la surveillance des scrutins et la formulation des recours. Qualifiant les formations politiques d’ « alliés » de l’Instance, Derbal a appelé ces dernières à émettre leurs recommandations pour l’amélioration du dispositif législatif et réglementaire régissant les opérations électorales. Comme pour tenter de redorer le blason de la Haute instance indépendante de supervision des élections, après les multiples accusations d’ont elle a été la cible lors des dernières législatives, Derbal a souligné que les élections locales différent des autres échéances, vu qu’elles concernent les citoyens de plus près, qu’ils soient dans les villes ou les endroits les plus enclavés. Le « gendarme des élections » a affirmé, à cet effet, que son Instance « protégera » les voix de tous les citoyens lors de ces échéances. De surcroît, l’intervenant à appelé l’administration à la neutralité lors du déroulement de ce rendez-vous. Pour lui, chaque partie doit assumer ses responsabilités pour assurer la crédibilité du scrutin. L’hôte de la radio a aussi, appelé à la révision des lois organiques et les décrets réglementaires, tout en réclamant l’élargissement des missions de l’Instance et une définition précise de certaines prérogatives de responsables administratifs au niveau local «afin que chaque partie assume ses responsabilités pour que l’Instance puisse accomplir sa mission ».
Dans ce sillage, le président de la HIISE dira que son Instance a besoin du soutien humain, logistique et juridique pour accomplir sa mission dans des conditions idéales. «Le processus de surveillance commence à partir des textes juridiques à la proclamation des résultats» a-t-il expliqué.
Lamia Boufassa