Arrestation

Criminalité à Boumerdès : 280 individus appréhendés en un mois

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, les différents services de la police judiciaire de la wilaya de Boumerdès ont arrêté 280 individus impliqués dans 210 affaires de divers délits durant le mois de septembre écoulé, avons-nous appris d’un communiqué émanant de la cellule de communication de la sûreté de wilaya.

Parmi les inculpés figurent 16 femmes et 11 mineurs. Présentés devant le magistrat instructeur, 52 d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt et les dossiers  inculpés ont été transmis à la justice. En matière de sécurité publique, 23 affaires ont été traitées dans lesquelles sont impliquées 31 personnes dont 07 ont été placées sous mandat de dépôt alors que les dossiers des autres inculpés ont été envoyés à la justice. Le même communiqué fait part de l’arrestation de 149 personnes impliquées dans 111 affaires pour des délits relatifs aux coups et blessures volontaires, à la profération d’insultes, menaces et humiliation contre autrui. Sept individus inculpés ont été placés sous mandat de dépôt et les dossiers des autres mis en cause ont été envoyés à la justice. Dans le volet relatif à la lutte contre la cybercriminalité, une seule affaire traitée par les policiers ce mois de septembre ou 01 individu a été arrêté. En matière de crimes économiques, il a été traité 04 affaires relatives dont sont impliqués plusieurs individus. Ils sont accusés de  trafic de billets de banque, escroquerie, abus de confiance et émission de chèque sans provision. Dans le cadre relatif aux crimes financiers et d’atteinte aux biens, les policiers ont arrêté 41 personnes qui sont impliquées dans 49 affaires dont 16 inculpés ont été placés sous mandat de dépôt et les autres ont vu leurs dossiers envoyés à la justice a précisé le même communiqué. Dans le cadre de la lutte contre la drogue, la police judiciaire a procédé à l’arrestation de 42 individus impliqués dans 26 affaires. Il a été procédé à l’incarcération de 21 accusés et les dossiers des autres inculpés ont été envoyés à la justice. Une quantité de drogue estimée à 729 g ainsi que 428 comprimés psychotropes ont été saisis durant la même période, a précisé le même communiqué.
B. Khider