Criminalité à Boumerdès : 246 individus impliqués dans 178 affaires

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, les différents services de la police judiciaire de la wilaya de Boumerdés ont arrêté 246 personnes, impliquées dans 178 affaires en trait avec divers délits, durant le mois de mars écoulé, a-t-on appris d’un communiqué émanant de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Parmi les inculpés figurent 17 femmes et 09 mineurs.  Présentés devant le magistrat instructeur, 54 d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt, 11 sous contrôle judiciaire, 07 en citation directe et les autres ont vu leurs dossiers transmis à la justice. En matière de la sécurité publique, 21 affaires ont été traitées, il s’agit de délits de constitution d’association de malfaiteurs et du port d’arme blanche interdite dans lesquelles sont impliqués 51 personnes dont 02 femmes et 05 étrangers. Le même bilan fait part de l’arrestation de 104 personnes dont 09 femmes et 04 mineurs impliquées dans 96 affaires pour des délits relatifs aux coups et blessures volontaires à la profération des insultes, menaces et humiliation contre autrui.  03 individus inculpés ont été placés sous mandat de dépôt, 01 a été mis en citation directe, alors que les dossiers des autres mis en cause ont été envoyés à la justice. Dans le volet relatif aux mœurs, les policiers ont arrêté 05 personnes impliquées dans 06 affaires dont 01 femme pour des délits liés à l’atteinte à la pudeur, le harcèlement sexuel et création de lieux de débauche. En matière de crimes économiques, il a été traité 08 affaires dans lesquelles sont impliqués 11 individus dont 03 d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt alors que les dossiers des inculpés ont été envoyés à la justice pour jugement. Dans le cadre de la lutte contre la drogue, la police judiciaire a procédé à l’arrestation de 29 individus impliqués dans 17 affaires. Il a été procédé à l’incarcération de 19 accusés et la mise en citation directe des 10 autres. Une quantité de kif traité estimée à 1,219 kg ainsi que 308 comprimés psychotropes ont été saisis durant la même période a précisé le même communiqué.
B. K.