Coupure électrique à la résidence des hadjis algériens : Plus de peur que de mal

Retour au calme après un mouvement de panique au sein des hadjis algériens suite à une coupure de courant et l’arrêt des ascenseurs. Le calme est revenu après un mouvement de panique survenu, dans la nuit de mercredi à jeudi, dans un hôtel à Ajyad, où résidaient des hadjis algériens, suite à une coupure de courant et l’arrêt des ascenseurs, a annoncé le directeur adjoint de la protection civile de la Mecque.»Une coupure de courant électrique s’est produite à 23h44 (heure de la Mecque), au niveau de l’hôtel ‘Bakkah Al Salah’ à Ajyad, causant l’arrêt des ascenseurs, ce qui a entrainé un mouvement de panique parmi nos hadjis qui s’y trouvaient», a précisé M. Karim Benzidane dans une déclaration.
«Les éléments de la Protection civile sont intervenus immédiatement pour rassurer nos hadjis et s’enquérir de la situation» a indiqué Benzidane, ajoutant qu’«aucune perte humaine n’avait été enregistrée». Le chef du centre de la Mecque s’est déplacé pour s’enquérir de l’état des hadjis algériens après cet incident, a fait savoir le même responsable.