Coupe d’Algérie : L’USM Bel-Abbès renverse la JS Saoura et file en demi-finales

L’USM Bel-Abbès s’est qualifiée samedi pour les demi-finales de la coupe d’Algérie (seniors/messieurs) de football, en renversant la JS Saoura (2-1), après avoir été menée (1-0) pendant plus d’une heure de jeu, lors du troisième quarts de finale disputé au stade 24 février de Sidi Bel Abbès.

C’est en effet le club du Sud qui a trouvé le chemin des filets en premier, grâce à son buteur-maison Sid Ali Yahia-Chérif, ayant réussi à tromper la vigilance du gardien Athmane Toual d’un tir bien placé à la 29e minute. Il fallu attendre l’heure de jeu pour voir l’ex-baroudeur du MC Saïda, Mohamed Seguer égaliser, avant que son coéquipier Hamza Belahouel ne double la mise à la 89’, offrant ainsi une précieuse qualification à son équipe, à seulement quelques encablures du coup de sifflet final. L’USM Bel-Abbès rejoint ainsi le MC Alger et le CR Zaouia, qui s’étaient qualifiés la veille, en battant respectivement le MO Béjaïa (2-0) et l’AS Aïn M’lila (2-1, AP). Une deuxième demi-finale consécutive pour l’USMBA, après celle de 2017, et qui sonne la fin d’une belle aventure pour la JSS, qui après avoir éliminé de grands spécialistes de l’épreuves, notamment l’ES Sétif et l’USM Alger, espérait aller beaucoup plus loin dans cette épreuve populaire. Le dernier quart de finale, entre la JS Kabylie et l’USM Blida, ayant connu moult tergiversations, a été finalement programmé le mardi 6 mars courant, à 16h00, au stade du 5-Juillet (Alger). Le CR Zaouia, club de Régionale 1, relavant de la Ligue de Blida, a réussi l’exploit d’atteindre pour la première fois de son histoire les demi-finales de dame coupe, en battant après prolongations le leader de la Ligue 2 Mobilis, l’AS Aïn M’lila (2-1) vendredi au stade Mustapha Tchaker (Blida). Les choses avaient pourtant bien commencé pour l’ASAM, ayant ouvert le score juste avant la fin de la première mi-temps, grâce à Benaroussi, ayant transformé un penalty à la 45’+2.
La réaction du CR Zaouia a été cependant quasi immédiate, puisque dès la remise en jeu, le très actif Hadj-Sadouk est parti dans un long déboulé sur l’aile gauche avant de servir l’avant-centre Arfa, qui a d’égalisé d’un joli retourné acrobatique (1-1). Malgré un jeu ouvert et plusieurs occasions franches de parts et d’autres, le score est resté d’un but partout, jusqu’à la fin du temps réglementaire. Il fallait alors disputer les prolongations pour départager les deux antagonistes, et c’est le CR Zaouia qui a été le plus entreprenant, puisque dès la 95e, ce même Hadj-Sadouk est revenu à la charge pour tromper le gardien de l’ASAM, d’un tir bien placé à l’entrée du 18 mètres (2-1). Avec un but et une passe décisive, Hadj-Sadouk a été incontestablement «le grand artisan» de cette qualification, mais modeste, il a évité de tirer toute la couverture vers lui.
«Chacun a apporté sa propre pierre à l’édifice. Cet exploit, nous l’avons réussi ensemble et c’est ensemble que nous le dédions à toute la ville de Blida» avait indiqué le N7 du CR Zaouia après la fin de la rencontre. Dans l’autre quart de finale disputé vendredi, le MC Alger avait éprouvé moins de difficultés pour passer l’écueil du MO Béjaïa, puisque les 90 minutes du temps réglementaire lui avaient suffit pour assurer sa qualification (2-0). C’est encore une fois le capitaine Abderrahmane Hachoud qui a été à l’origine de la victoire de son équipe, puisque c’est lui qui a botté les deux balles arrêtées ayant permis à Azzi et Mebarakou de placer les deux têtes victorieuses, respectivement aux 22e et 76’. Le Doyen file ainsi droit vers un neuvième sacre dans l’épreuve populaire et qui le placerait au sommet de la hiérarchie, car les deux autres clubs les plus titrés, l’ES Sétif et l’USM Alger ne comptent que huit trophées chacun.