Bouchra Maysoun Slimane

Concours du «Défi de la lecture arabe» à Dubaï : Bouchra Maysoun Slimane représente l’Algérie

L’élève Bouchra Maysoun Slimane, originaire de Tlemcen, représentera Algérie aux sélections finales de la deuxième Edition du concours «Défi de la lecture arabe», qui se tiendra la mi-octobre prochain à Dubaï (Emirats Arabes unis, a-t-on appris, jeudi, lors de la cérémonie de clôture des sélections nationales organisées à Alger.
L’élève Bouchra Maysoun, qualifiée par les membres du jury, «d’analyste créative», a été choisie parmi plus de deux millions de participants aux sélections nationales qui se sont déroulées en trois phases (au niveau des établissements éducatifs, une sélection inter wilayas puis une sélection nationale). Cette élève concourra pour le titre de «champion du défi de la lecture arabe», aux côtés des représentants de 15 états arabes. L’édition du concours de cette année portera le nom de la regrettée Fatma Ghoulam (Adrar), l’élève algérienne décédée suite à un accident de la route, survenu leur de son départ vers Alger pour participer à ce concours.
Le prix de ce concours sera décerné mi-octobre prochain à Dubaï. Le concours du «Défi de la lecture arabe», institué en septembre 2015, par le Vice-président et Premier ministre des EAU, Gouverneur de Dubaï et organisée en coordination avec «MBC Group», vise à développer la passion de la lecture chez les enfants et les jeunes dans le monde arabe et contribuer à l’ancrage de cette culture dans leur vie quotidienne. La ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghebrit et le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi ont présidé cette cérémonie, en présence de la secrétaire générale du projet du «Défi de la lecture arabe», Nadjla el-Chamsi. Plusieurs écoles ont été distinguées à l’occasion, à savoir: l’école Abdelhamid Dar Abid (Mostaganem) et l’école des enfants handicapés visuels (Sétif) dans la catégorie de «l’école exceptionnelle», outre la distinction du superviseur exceptionnel en la personne d’Abadi Belaid Deraa, choisi parmi cinq superviseurs. Le prix diamant est revenu aux lauréats de l’année dernière ayant lu 75 livres, outre la remise de plusieurs prix consistant en des chèques, des attestations de mérite, 75 livres et un séjour de trois jours dans l’Emirat de Dubaï, au profit des dix premiers lauréats. L’élève Mohamed Djeloud, 7 ans, originaire de Constantine, a été sacré champion du «Défi de la lecture arabe» lors de la première édition de ce concours. La lauréate des sélections nationales, Bouchra Maysoun a indiqué, dans une déclaration à l’APS, qu’elle ferait de son mieux pour garder ce titre pour Algérie.