Bengherbit

Concours de recrutement des enseignants : Plus de 10 000 postes à pourvoir

La ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghebrit, a révélé, hier, à Alger, qu’il y aura plus de 10 000 postes d’enseignants pour trois paliers scolaires, à convoiter, notamment lors du prochain concours de recrutement, prévu en juin. Toutefois, le nombre exact de ces postes n’étant pas encore arrêté avec exactitude. La question devra être tranchée dans les prochains jours, a souligné la ministre.

S’exprimant en marge d’une rencontre avec les inspecteurs de l’éducation au siège de son département, Nouria Benghebrit a en effet précisé que le prochain concours de recrutement pour les enseignants des cycles (primaire, moyen et secondaire), prévu le 29 juin, sera organisé pour combler plus de 10 000 postes. Elle a expliqué, néanmoins, qu’avant d’aller vers ce recrutement externe, le ministère de l’éducation devra d’abord puiser dans les listes d’attentes à travers sa plateforme numérique devant être ouverte du 7 au 17 avril à l’échelle de wilayas. Ensuite, a-ajouté la ministre, son département passera à la dimension nationale toujours dans le cadre de l’utilisation de la plateforme et ce, du 17 au 27 du même mois. Enfin, et après fermeture de la plateforme, viendra l’organisation du concours le 29 juin. À rappeler dans ce cadre d’idées que le Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (SATEF) avait fait état de
70 000 postes. C’est le nombre, en tout cas, avait indiqué le président du SATEF, Boualem Amoura, de demande de départs en retraite. Par ailleurs, Benghebrit a fait savoir que le ministère de l’éducation a un agenda très chargé durant cette période en matière de concours promotionnels, notamment pour l’ouverture des postes d’enseignant principal et d’enseignant formateur le 31 mai prochain. Le reste des concours professionnels seront organisés entre les mois de juillet et août, a-t-elle ajouté. La première responsable du secteur de l’éducation a, dans un autre cadre d’idées, démenti des informations ayant circulé ces derniers jours quant à la modification de l’agenda des vacances scolaires. « Il n y a eu aucun changement dans ce sens. « l’Agenda de cette année est le même que celui de l’année dernière », a-t-elle déclaré avant de rappeler que la prochaine rentrée scolaire 2017/2018 aura lieu le 4 septembre pour les élèves, le 30 août pour les enseignants et le 28 août pour l’administration. évoquant la réunion l’ayant regroupé, dimanche, avec les syndicats autonomes de son secteur, Benghebrit a indiqué que celle-ci avait permis de rouvrir le dossier des rythmes scolaire, abordés en 2011 et 2012. Il a été demandé aux syndicats lors de cette réunion où il a été question du calendrier de cette année scolaire, le calendrier du début de la rentrée scolaire, les calendriers des examens, et des compositions, de faire des propositions pragmatiques et réalistes, souligne-t-elle. À noter que lors de la rencontre, hier, entre la ministre de l’éducation avec les collèges inspectorals, il a été question de présenter les résultats des élèves du deuxième trimestre. Il a été, à cet effet, constaté pour les trois cycles, une amélioration des résultats comparant au premier trimestre. L’inspecteur général au ministère, Nedjadi Messeguem, a estimé dans ce cadre que les programmes 2G, notamment introduits aux classes 2e année primaire et 1re année moyenne ont contribué à l’amélioration des résultats.
Ania Nch-Nb