CSC

Compétitions africaines (16es de finale aller) : Option pour la JSS, avantage NAHD, compliqué pour le CSC et l’USMBA

Les quatre représentants algériens dans les deux compétitions interclubs de football, le CS Constantine, la JS Saoura, le NA Husseïn-Dey et l’USM Bel-Abbès, ont connu des fortunes diverses, à l’occasion des 16es de finale (aller) disputés vendredi et samedi.
En Ligue des champions, le CSC s’est contenté du tarif minimum à domicile face aux Ougandais de Vipers (1-0). Kaddour Beldjilali a été l’auteur de l’unique but de la partie (14e). Les débuts du nouvel entraîneur du club constantinois, le Français Denis Lavagne, ont été laborieux, puisqu’il y avait place à une victoire plus importante pour le champion d’Algérie en titre, appelé à tenir bon samedi prochain à Kampala pour pouvoir poinçonner son billet pour la phase de poules.
L’autre représentant algérien en C1, la JS Saoura, a réalisé samedi une excellente opération à Béchar en battant les Marocains de l’IR Tanger (2-0). Tenue en échec en première période (0-0), la JSS, complétement métamorphosée après la pause, a marqué deux précieux buts grâce à Hamia (68e, s.p) et au Sénégalais Youssoupha Konaté (80e). Un succès important qui devrait permettre aux joueurs de l’entraîneur Nabil Neghiz d’effectuer le déplacement à Tanger le 23 décembre en toute sérénité, même si la vigilance doit être de mise face à un adversaire qui va chercher à renverser la vapeur devant son public.

Coupe de la Confédération : le NAHD tient bon à Lusaka, l’USMBA se complique la tâche
En Coupe de la Confédération africaine, l’USM Bel-Abbès a complétement raté son duel à la maison face aux Nigérians d’Enugu Rangers (0-0). Une mauvaise performance qui intervient au moment où la formation de la « Mekerra » traverse une crise financière interne sans précédent.
La mission de l’équipe détentrice de la Coupe d’Algérie 2017-2018 lors du match retour, prévu le 23 décembre à Enugu, s’annonce compliquée, eu égard au climat régnant actuellement au sein du club et à la suprématie des Nigérians à domicile.
Le NA Husseïn-Dey, l’autre engagé dans cette compétition, a tenu bon à Lusaka face aux Zambiens de Green Eagles (0-0), franchissant un pas important vers les 16es de finale (bis).
Les « Sang et Or », sous la houlette de Mohamed Lacet, confirmé dans son poste d’entraîneur, devront sceller leur qualification samedi prochain au stade olympique du 5-Juillet (17h45) et confirmer ainsi le grand retour du Nasria sur la scène continentale après plusieurs saisons d’absence.