CNMA à Oran : faible engouement des agriculteurs et éleveurs pour les assurances

Le directeur d’Oran de la Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA), Mohamed Kessi, a déploré un « faible » engouement des agriculteurs de la wilaya pour les assurances dont le taux ne dépasse pas 10% du chiffre d’affaires global des branches de la CNMA.
Lors du salon international des industries alimentaires, qui a pris fin, samedi, ce responsable a expliqué, à l’APS, qu’en dépit de toutes les mesures et facilités fournies par la CNMA et les campagnes d’information et de sensibilisation, les agriculteurs et les éleveurs n’affichent qu’un faible engouement pour ce produit d’assurances.
La CNMA a enregistré en 2015 dans la wilaya d’Oran, qui compte 9 000 agriculteurs et 10 000 éleveurs, un chiffre d’affaires global de 240 millions de DA, soit un taux d’assurances de 10 % seulement. Plusieurs facilités et incitations ont été offertes aux fellahs et éleveurs pour la souscription et le paiement des cotisations dont des réductions dans les contrats d’assurances agricoles végétales ou animales, mais un nombre restreint s’est présenté à la CNMA pour s’affilier, a-t-il rappelé, insistant sur l’intensification des efforts de sensibilisation et les sorties sur le terrain pour convaincre les concernés sur l’importance de l’assurance. En plus des assurances contre la grêle, les incendies de récoltes, celles tous risques pour les récoltes de pomme de terre, d’arbres fruitiers et autres, la CNMA propose d’autres produits dont l’assurance tous risques pour habitations et les chantiers de construction, l’assurance contre les incendies d’usines, le vol et autre pour le transport terrestre, aérien et maritime. Dans ce contexte, M. Kessi a signalé la signature d’une convention avec la CASNOS pour faciliter l’adhésion des agriculteurs, des éleveurs à cette caisse et l’ouverture de bureaux au niveau de la CNMA pour cet effet. Parmi les objectifs assignés pour l’exercice 2016, la même source a cité l’augmentation du chiffre d’affaires global de toutes les branches d’assurances de la CNMA, précisant que cette caisse vise à dépasser le seuil de 300 millions de DA, ce qui nécessite d’intensifier les journées de sensibilisation et d’information en direction des agriculteurs, éleveurs et opérateurs activant dans l’industrie agroalimentaire.
Il a annoncé aussi l’ouverture de nouveaux bureaux locaux de la CNMA dans la wilaya répartis à Oued Tlélat, Boutlélis, Aïn Turck et Gdyel, ajoutant que de nouveaux bureaux aussi seront ouverts au niveau des daïras d’Oran, d’Es Sénia et de Bir El Djir, en vue de se rapprocher davantage du fellah.