Chengriha

CHENGRIHA TORPILLE LE MAKHZEN : « Ce régime expansionniste est allé trop loin »

En s’alliant avec le diable sioniste, dont le partage de la culture expansionniste dans des territoires qui ne sont pas siens et de la politique belliqueuse à l’égard de l’Algérie n’est pas un secret, le régime de Mohammed VI croit pouvoir attenter à la vie de son voisin immédiat.

Le Makhazen se trompe lourdement à la lourdeur de l’histoire millénaire du peuple algérien qui a eu, et le demeure au présent, à faire face à toutes les campagnes d’invasion de l’ennemi.
Ainsi va la riposte, aux velléités nuisibles du royaume de l’ouest, de la part du chef d’état-major de l’ANP, Saïd Chengriha, qui, dans une allocution prononcée hier à l’occasion de sa visite à la 2e Région militaire, à Oran, a mis en garde contre tout plan à desseins visant l’Algérie parce qu’elle tient dur comme fer à ses principes de défendre sa souveraineté et celle des pays réprimés dans leurs territoires. « L’Algérie nouvelle est, plus que jamais, déterminée à préserver sa souveraineté et son unité nationale ».
« Parce que l’attachement de l’Algérie à ses principes et sa détermination à ne guère en dévier dérangent le régime du Makhzen et entravent la concrétisation de ses plans douteux dans la région. Ce régime expansionniste est allé trop loin, dans les conspirations et les campagnes de propagandes subversives, visant à réduire le rôle de l’Algérie dans la région, épuiser ses capacités, entraver son processus de développement et tenter de porter atteinte à l’unité de son peuple, en semant la discorde et la division en son sein », a indiqué le général de corps d’Armée.
Allusion à l’enrôlement de deux organisations terroristes, à savoir le Mak et Rachad, dans l’exécution de ce plan sournois concocté par le couple explosif Makhzen-Mossad, Saïd Chengriha démasque, encore une fois, les ennemis de l’Algérie. « Les ennemis ont ainsi trouvé en certains faibles d’esprits et traitres à la Nation, instrumentalisés et recrutés comme agents, le moyen de parvenir à leurs fins, à savoir : affaiblir l’Algérie de l’intérieur et lui faire pression pour qu’elle renonce à ses principes immuables, à ses nobles valeurs et aux justes causes de la Nation », a-t-il ajouté. « Mais leurs actes seront voués à l’échec et ils seront humiliés et acculés, car l’Algérie, qui est entrée dans une ère nouvelle, forte de son armée et de son peuple, est déterminée, plus que jamais, sous la conduite de monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, à défendre sa souveraineté, son unité nationale et sa décision souveraine ».
Le général de corps d’Armée poursuit : « De même qu’elle est prête à faire face, avec rigueur et fermeté, à tous les plans sinistres, qui se trament secrètement et ouvertement, visant l’État-Nation et ses symboles, en s’appuyant sur son riche patrimoine historique, ses principes immuables et sur l’unité de son vaillant peuple qui, quelles que soient les circonstances, se tiendra aux côtés de ses dirigeants et des Institutions de l’État, tel un seul homme, pour faire face à quiconque tente de nuire à l’Algérie des Chouhada, car la volonté des peuples est invincible ».
Auparavant, Chengriha a indiqué, dans son allocution que le vaillant Homme algérien fait face à des défis, aussi redoutables que ceux du passé, en faisant preuve de la même détermination à préserver son Indépendance, en suivant la même voie que ses prédécesseurs, sans déroger à ses principes immuables. « Le destin a fait que l’Homme algérien, du fait de la position géostratégique de son pays, a eu à affronter, à travers les âges, des obstacles insurmontables et des défis des plus difficiles, ce qui a forgé en lui une personnalité de rigueur, qui refuse toute servilité ou soumission et qui ne marchande pas ses positions », a-t-il dit.
Le général de corps d’Armée a relevé dans ce contexte que « le meilleur exemple en est la grande épopée, écrite avec le Sang des millions de valeureux Chouhada, pour la liberté et l’affranchissement du joug colonial. Cet extraordinaire exploit historique de l’Homme algérien et ses témoignages vivants, retentissent toujours dans nos esprits et dans notre mémoire collective, au même titre que son triomphe inégalé sur le projet de dissémination du virus du terrorisme barbare dans la terre sainte de notre pays, faisant ainsi de l’expérience algérienne dans ce domaine, une référence mondiale incontestable », a-t-il indiqué.
« Et voilà aujourd’hui, le vaillant Homme algérien fait face à des défis aussi redoutables que ceux du passé, en faisant preuve de la même détermination à préserver son indépendance et sa décision souveraine, suivant la voie de ses prédécesseurs, sans nullement déroger à ses principes immuables et à ses valeurs nobles, inspirés de la richesse de son patrimoine historique, à l’instar de la poursuite de son engagement en faveur de l’instauration de la paix dans le monde, la non-ingérence dans les affaires internes d’autrui, le soutien des causes justes et des peuples opprimés, ainsi que la défense de leur droit à disposer d’eux-mêmes », a-t-il souligné.
F. Guellil