Cazeneuve

Cazeneuve en virée à la basilique «Notre Dame d’Afrique» et à la Casbah

Le Premier ministre de la République française, Bernard Cazeneuve, a effectué, jeudi après-midi, une virée touristique à Alger en se rendant à la basilique «Notre Dame Afrique», puis à l’antique cité algéroise, la Casbah. Le Premier ministre français a eu droit, lors de sa visite de travail en Algérie, à un programme culturel et touristique, entamé la matinée par la visite du Jardin-d’Essais d’El-Hamma, en se rendant à la basilique «Notre Dame Afrique», qui offre une vue imprenable sur la baie d’Alger. Accompagné notamment du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, du président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone, de l’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, et du président de l’Association d’amitié France-Algérie, Jean-Pierre Chevènement, l’hôte de l’Algérie et la délégation l’accompagnant ont eu des explications sur ce lieu de culte. Caractérisée par une esthétique remarquable, cette basilique inaugurée en 1872, est un véritable bijou architectural avec ses différentes façades et son dôme superbement sculpté. Des renseignements leur ont été également fournis sur les travaux de réfection entrepris de 2007 à 2010. Après la Basilique, Cazeneuve s’est rendu à la Casbah. Il y a arpenté ses étroits dédales et pris connaissance des caractéristiques de son bâti, ainsi que des différents métiers artisanaux qui y sont perpétués de génération en génération, tels que la dinanderie, la sculpture sur bois et autres. Après cette visite touristique, Cazeneuve s’est rendu à l’aéroport Houari-Boumediene, où il a été salué à son départ par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et des membres du Gouvernement. Le Premier ministre français a effectué une visite de travail de deux jours en Algérie qui s’inscrit dans le cadre de la tradition de concertation, instaurée entre les deux pays.

Le délai de dépôt concernant le concours «Media Star» de Ooredoo prolongé au 11 mai 2017
Suite à la demande de nombreux journalistes qui n’ont pu terminer ou déposer, dans les délais requis, leurs travaux pour la 11e édition du concours «Media Star» de Ooredoo, le jury du concours a décidé, à l’unanimité, lors de sa dernière réunion, d’accorder un prolongement du délai de dépôt des travaux jusqu’au jeudi 11 mai 2017 à 17h. Cette 11e édition de “Media Star”, qui récompense les travaux dédiés aux Technologies de l’information et de la communication (TIC), a élargi sa thématique, cette année, à l’économie numérique dans toutes ses dimensions et applications.
Pour rappel, les travaux éligibles au concours, dans les langues arabe, tamazight, française et anglaise, sont ceux ayant été publiés et diffusés dans les médias algériens entre le 22 avril 2016 et le 11 mai 2017. Les prix récompenseront les meilleurs travaux dans les catégories: Presse écrite généraliste et spécialisée; Illustration de presse (dessin, caricature, photo); Médias électroniques; Production radiophonique et Production télévisuelle. Comme chaque année, les travaux journalistiques sont évalués par un jury indépendant, composé d’universitaires et de professionnels des médias et des TICs lequel sélectionnera les meilleurs œuvres qui seront récompensées lors de cette édition 2017.

Une délégation des assistants du Congrès américain en visite à Alger
Dans le cadre de l’engagement et des discussions régulières visant à renforcer les relations entre les États-Unis et l’Algérie, des assistants de la Commission des affaires étrangères et du Service de recherche du Congrès effectueront une visite à Alger du 8 (aujourd’hui, ndlr) au 10 avril 2017. Au cours de sa visite, la délégation et l’ambassadeur des États-Unis, Joan Polaschik, rencontreront de hauts fonctionnaires, des représentants des partis politiques et des leaders de la société civile pour s’enquérir de la situation politique et économiques actuelle de l’Algérie et des domaines potentiels de coopération bilatérale. Les États-Unis apprécient leur partenariat avec l’Algérie et sont heureux de travailler avec le Gouvernement et le peuple algériens, afin de renforcer les liens entre les deux peuples et développer la coopération bilatérale dans tous les domaines.

Vingt universités américaines au salon Éducation USA de l’ambassade US à Alger
L’ambassade des États-Unis est heureuse d’annoncer l’organisation, le 24 avril prochain, de 14h à 19h, au Palais de la culture à Alger, d’un salon pour encourager les lycéens et les étudiants universitaires algériens à envisager de faire des études aux États-Unis. Les représentants d’admission de 20 universités publiques et privées américaines rencontreront les étudiants intéressés, fourniront des informations sur leurs programmes d’études et leurs exigences d’inscription et répondront aux questions. En outre, trois ateliers seront organisés pour donner des conseils sur le processus d’inscription aux institutions américaines, la réussite aux tests TOEFL et IELTS et le financement des études. Les établissements Arkansas Tech University, DePaul University, Georgetown University in Qatar, Kansas State University, Kent State University, New York University à Abu Dhabi, Northern Illinois University, Savanah College of Art and Design (SCAD), Siena College, Shoreline Community College, St Cloud State University, State University of New York (SUNY) Plattsburgh, Suffolk University, Temple University, University of Colorado Boulder, University of Wisconsin – Stevens Point, University of Wisconsin-Madison, Valencia College et Virginia Tech participeront à ce salon qui sera ouvert au public. À cet effet, l’ambassade invite les jeunes algériens et leurs parents à y prendre part. En ce sens, l’ambassade US met à la disposition du public son site web pour inscrire à cet événement gratuit. Les personnes désirant y assister sont invités à s’inscrire au lien suivant:https://dz.usembassy.gov/ et à imprimer la page de confirmation afin de la présenter au salon. Pour de plus amples informations sur les études aux États-Unis, visitez le site https://educationusa.state.gov/

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d’Espagne en Algérie
Le Gouvernement algérien a donné son agrément à la nomination de Santiago Cabanas-Ansorena, en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume d’Espagne auprès de la République algérienne démocratique et populaire, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, rendu public jeudi dernier.

Coulée de boue en Colombie : plus de 300 morts, selon un nouveau bilan
Le bilan des victimes de la coulée de boue qui a frappé la ville colombienne de Mocoa dans la nuit de vendredi à samedi a grimpé à 306 morts, dont 92 enfants, ont annoncé jeudi les autorités. «Nous avons cinq victimes supplémentaires ce matin, le bilan s’élève donc à 306 morts, dont 92 enfants», a déclaré à des journalistes le ministre de la Défense, en charge de la reconstruction, Luis-Carlos Villegas. Sur ce total, 220 corps ont été remis aux familles, a-t-il ajouté, disant espérer que toutes les dépouilles seraient rendues à la fin de la journée. On compte également 362 blessés et 314 disparus, a précisé le ministre, alors que les recherches des corps se poursuivent au milieu des décombres. «Jusqu’à présent, nous n’avons aucun enfant survivant sans famille», a souligné à Blu Radio la directrice de l’Institut colombien du bien-être familial (ICBF), Cristina Plazas. Mardi, les engins de chantier sont entrés en action pour déblayer les plus gros débris, après que le délai de 72 heures au cours duquel des vies pouvaient encore être sauvées s’est achevé lundi soir. La catastrophe de Mocoa est la plus grave depuis celle de Salgar, qui avait fait 92 morts en mai 2015, à une centaine de kilomètres de Medellin (nord-ouest). La coulée de boue a affecté au total quelque 45 000 habitants, d’après la Croix-Rouge. L’agglomération de Mocoa compte environ 70 000 habitants, selon la gouverneure du Putumayo, Sorrel Aroca.

Une cellule des Douanes pour l’accompagnement des exportateurs, à Biskra
Une cellule dépendant de l’administration des Douanes algériennes chargée de l’accompagnement des exportateurs de la wilaya de Biskra a été créée à la Chambre du commerce et de l’industrie, CCI-Ziban, a annoncé, jeudi dernier à l’APS, le directeur de cette Chambre, Sadek Khalil. Cette cellule se chargera conformément aux missions qui lui ont été confiées d’écouter et d’orienter les exportateurs dans les démarches en rapport avec l’administration douanière entre autres, a précisé le même responsable, détaillant que cette initiative lancée conjointement entre la CCI-Ziban et l’inspection des Douanes algériennes de Biskra a pour objectif également de rapprocher l’administration douanière des exportateurs, tout en assurant tout l’accompagnement nécessaire et possible pour le développement de cette activité. Deux cadres de l’administration douanière ont été détachés pour la gestion de cette cellule, a révélé le même responsable, précisant que ce bureau implanté au siège de la Chambre du commerce et de l’industrie est ouvert chaque dimanche de 8h jusqu’à 16h 30. Cette cellule devra entamer sa mission à partir de la semaine prochaine, a-t-on ajouté.