Edito

À surveiller comme le lait sur le feu

Réprimer et sévèrement contrôler en Orient, des téléprédicateurs musulmans se dirigent vers le Maghreb. Pour le Maroc, le problème ne se pose pas, puisqu’ils sont simplement interdits de dispenser des cours dans les mosquées. En Algérie, la marge de manœuvre est plus grande, et les Algériens, ont un «faible» pour les cheikhs orientaux. Le problème est que ces prédicateurs véhiculent ...

Lire la suite »

La critique et l’aigreur

L’Algérie a besoin d’esprits critiques, mais pas d’esprits aigris : la différence entre les deux est de taille. La critique permet de relever les failles, de combler les déficits, de débusquer des lièvres et de corriger les tirs. Pour avancer. L’aigreur est d’un ton plein de fiel, venant d’un esprit désabusé, revanchard et vindicatif. Il n’y a plus d’éclairage à ...

Lire la suite »

Revenir à la source de l’État

On concède petit à petit plus de prérogatives aux élus locaux, à la gestion de la cité ; l’objectif est d’en faire des responsables, des proconsuls, non pas uniquement pour pallier à l’urgence dans les affaires courantes mais aussi des pourvoyeurs de fonds de l’État. Tout commence à ce niveau de la commune, la plus petite représentation de l’État, presque ...

Lire la suite »

La sécurité nationale, c’est aussi une question alimentaire

Il est une évidence qui dit que la sécurité alimentaire est la chose la plus importante des soucis politiques d’un État. La raison est simple : tant qu’une communauté continue à se fournir en denrées alimentaires, elle n’aura pas besoin de tendre la main à ses amis ; et comme en politique, il n’y a pas d’amis, mais uniquement des ...

Lire la suite »

Le domino libyen

La sécurité intérieure de l’Algérie commence en réalité loin de ses frontières ; tous les pays limitrophes peuvent être porteurs de paix ou de guerre, d’apaisement ou de tensions, de germes pacifiques ou de graines belliqueuses. En s’impliquant dans la négociation pour trouver une sortie de crise en Libye, comme elle l’a fait auparavant pour le Mali, l’Algérie aide un ...

Lire la suite »

Spéculateurs maîtres du jeu

Ala lisière de la troisième semaine du mois sacré du Ramadhan, les spéculateurs restent maîtres du jeu en Algérie, avec des prix sur les fruits et légumes qui saignent les dernières veines des salariés. Sans que le ministre du Commerce ne puisse faire quoi que ce soit pour contrecarrer des plans d’action concertés et rodés depuis de longues années. À ...

Lire la suite »

Le chaos des références

Comme nous le disions précédemment, il est des périls sécuritaires insidieux dont peu de gens se rendent compte. Parmi ces dangers, invisibles, sournois, et somme toute, hautement nocif aussi bien pour l’individu que pour la société, le chaos des références. En matière de religion, cette nocivité est d’autant plus grande qu’elle implique des réactions en chaîne. Depuis quelques années, la ...

Lire la suite »

Un environnement géopolitique hostile

On parle souvent des menaces sécuritaires qu’encourt l’Algérie à la lisière de ses frontières, comme s’il s’agissait uniquement de dangers physiques et palpables, comme le terrorisme, le narcotrafic ou la contrebande. Beaucoup de gens ne perçoivent pas les dangers immatériels, invisibles, mais qui sont là, présents, sournois et menaçants. On peut parler de périls enrobés dans l’action humanitaire, comme on ...

Lire la suite »

l’ÉVÈNEMENT

Par Nourredine Bouteldja Incontestablement, le fait du jour, de la semaine, voire des annales aura été cette médiatisation photographique de Athmane Tartag, alias Bachir, le nouveau patron du DRS. Présent à la rencontre de l’Afripol, avant-hier à l’Aurassi, le général major Bachir s’est laissé aller à un inédit «bain de flashs». Les Algériens découvriront, ainsi, un homme d’allant des plus ...

Lire la suite »

Dans la logique des choses

Par Nourredine B. Le président de la République vient de procéder à l’ultime changement de la restructuration du Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS). Une entreprise enclenchée depuis près de deux années et qui a touché d’autres corps militaires. Ce qui a, et le fait était prévisible, soulevé bien des gorges chaudes et coulé beaucoup d’encre parmi une ...

Lire la suite »