Edito

Du poison dans nos assiettes ?

Plusieurs pays ont rejeté des marchandises exportées d’Algérie et qui ne répondaient pas aux normes internationales, ou qui étaient carrément prises en défaut : infectes, surdosées de pesticides ou avariées. Ces pays, dont la France et le Canada, possèdent les outils techniques de détection et de contrôle, mais le consommateur algérien moyen n’a pas ces outils et mange-quand il trouve ...

Lire la suite »

Pannes d’idées, panne du tourisme, panne de l’économie…

Dans quelques jours, le coup d’envoi sera donné pour l’ouverture de la saison estivale. Comme l’année passée, elle aura lieu dans un contexte de récession financière. Mais pas que cela. Sur les 200 milliards d’euros générés annuellement dans les pays du pourtour méditerranéen, l’Algérie ne récolte rien, ou peu s’en faut. La France, l’Italie, l’Espagne, la Grèce et la Turquie, ...

Lire la suite »

La volonté seule ne suffit pas

En économie pure, la volonté seule ne suffit pas ; encore faut-il les outils : engager une réflexion, d’abord, définir en pratique, ensuite, un plan d’action, pour obtenir, enfin, des résultats probants. L’économie moderne est non seulement régie par des énoncés rigides et des lois rigoureuses, mais aussi, le marché européen est structuré de sorte qu’il ne laisse pas l’once ...

Lire la suite »

Dans la durée des choses

Intervenant à l’issue du débat lors du Conseil des ministres de mardi, une des directives du Président à ses ministres était de leur demander de suivre toutes les mesures prises pour venir en aide aux démunis au-delà de Ramadhan. Malgré les tares, les errements et les dysfonctionnements, presque d’usage, de la part de plusieurs ministères, qui pataugeaient dans les contradictions, ...

Lire la suite »

L’indicateur jordanien

Dans la science de la gouvernance politique, chaque information est un indicateur, aussi anodine, aussi lointaine fut-elle. Aussi, l’indicateur jordanien est à prendre en ligne de compte. En urgence. Le ras-le-bol citoyen est d’autant plus exacerbé qu’il a été encore sollicité par plusieurs facteurs négatifs depuis le début de Ramadhan, dont la cherté n’est pas le moindre. Non seulement, les ...

Lire la suite »

À surveiller comme le lait sur le feu

Réprimer et sévèrement contrôler en Orient, des téléprédicateurs musulmans se dirigent vers le Maghreb. Pour le Maroc, le problème ne se pose pas, puisqu’ils sont simplement interdits de dispenser des cours dans les mosquées. En Algérie, la marge de manœuvre est plus grande, et les Algériens, ont un «faible» pour les cheikhs orientaux. Le problème est que ces prédicateurs véhiculent ...

Lire la suite »

La critique et l’aigreur

L’Algérie a besoin d’esprits critiques, mais pas d’esprits aigris : la différence entre les deux est de taille. La critique permet de relever les failles, de combler les déficits, de débusquer des lièvres et de corriger les tirs. Pour avancer. L’aigreur est d’un ton plein de fiel, venant d’un esprit désabusé, revanchard et vindicatif. Il n’y a plus d’éclairage à ...

Lire la suite »

Revenir à la source de l’État

On concède petit à petit plus de prérogatives aux élus locaux, à la gestion de la cité ; l’objectif est d’en faire des responsables, des proconsuls, non pas uniquement pour pallier à l’urgence dans les affaires courantes mais aussi des pourvoyeurs de fonds de l’État. Tout commence à ce niveau de la commune, la plus petite représentation de l’État, presque ...

Lire la suite »

La sécurité nationale, c’est aussi une question alimentaire

Il est une évidence qui dit que la sécurité alimentaire est la chose la plus importante des soucis politiques d’un État. La raison est simple : tant qu’une communauté continue à se fournir en denrées alimentaires, elle n’aura pas besoin de tendre la main à ses amis ; et comme en politique, il n’y a pas d’amis, mais uniquement des ...

Lire la suite »

Le domino libyen

La sécurité intérieure de l’Algérie commence en réalité loin de ses frontières ; tous les pays limitrophes peuvent être porteurs de paix ou de guerre, d’apaisement ou de tensions, de germes pacifiques ou de graines belliqueuses. En s’impliquant dans la négociation pour trouver une sortie de crise en Libye, comme elle l’a fait auparavant pour le Mali, l’Algérie aide un ...

Lire la suite »