Box office : La Belle et la Bête devrait cartonner

La Belle et la Bête, de Bill Condon (Twilight 4) sortira vendredi aux Etats-Unis et les spécialistes du box-office américain lui prédisent un excellent démarrage : au-delà des 100 millions de dollars en premier week-end. Le blockbuster de Disney, qui s’inspire du dessin animé de 1991 nommé à l’Oscar du meilleur film, devrait même mieux démarrer que Le Livre de la Jungle l’an dernier, qui avait amassé 103 millions du 15 au 17 avril, puis 364 rien qu’aux US. Dans le monde, ce blockbuster de Jon Favreau a franchi les 960 millions au cumul.
Variety avance 120 millions pour La Belle et la Bête en se basant sur les pré-réservations effectuées sur le site de Fandango, qui sont plus élevées que pour des précédents films très attendus de la même firme tels que Avengers 2 ou Captain America : Civil War. Il est précisé que les spectateurs commandent principalement des places pour toute la famille ou en couple (un peu moins entre amis).
Il faut dire que cette nouvelle version de La Belle et la Bête a de quoi faire pâlir la concurrence : le dessin animé est un grand classique, nommé à l’Oscar du meilleur film il y a 25 ans et récompensé pour sa musique (les chansons « Histoire éternelle », « Belle » ou encore « C’est la fête » sont incontournables pour des millions de spectateurs à travers le monde). Il figure à la 3e place des plus gros succès de l’année 1991 aux Etats-Unis, fort de 145,8 millions de dollars (ce qui correspondrait à environ 400 millions en dollars corrigés aujourd’hui), derrière les cartons de Terminator 2 et Robin des Bois : Prince des Voleurs. Dans le monde, il a rapporté 424 millions de billets verts, et il ne faut pas oublier son succès impressionnant en VHS, puis en DVD et blu-ray : plusieurs générations de spectateurs ont grandi avec La Belle et la Bête. Sans compter ses déclinaisons au théâtre, via des comédies musicales proposant de nouveaux morceaux.
Autre point fort : cette version 2017 est portée par des comédiens populaires de tout âge et à l’aise dans différents types de films, à commencer par Emma Watson, l’interprète d’Hermione dans les Harry Potter de 2001 à 2011, qui joue l’héroïne. La Bête est interprétée par Dan Stevens, apprécié pour la série Downtown Abbey, et les seconds rôles reviennent à des acteurs reconnus : Ewan McGregor, Emma Thompson, Ian McKellen, Kevin Kline…
Et côté critique ? Le projet est estampillé « fresh » sur Rotten Tomatoes, lqui condense les avis sur les sites de référence anglophones, mais avec ses 67% de critiques positives, il est loin des scores du Livre de la Jungle (97%) ou de Cendrillon (83%).
Et dans le reste du monde ? Le film est attendu sur 70% de la planète entre vendredi et mercredi prochain. Notamment en Chine, au Royaume-Uni, en France, au Brésil, au Mexique, en Russie…
Dans ce dernier pays, il sortira cependant avec une interdiction aux moins de 16 ans, suite à un changement dans le scénario qui dérange les autorités. Globalement, Variety calcule que d’ici lundi, La Belle et la Bête devrait avoir largement franchi les 200 millions de dollars de recettes sur la planète. Pourrait-il alors atteindre au final la barre du milliard ? On aura la réponse dans quelques semaines. Une chose est sûre, avec de tels succès, Disney compte bien continuer à adapter ses dessins animés les plus appréciés en live. Dumbo, Cruella, Aladdin ou encore Le Roi Lion sont en cours en production.