Boumerdès : Les habitants de Timezrit crient leur ras-le-bol

Restés en marge du développement local, les habitants de la commune de Timezrit, à l’extrême sud-est de Boumerdès, ont encore exprimé leur colère. Ils ont fermé hier le siège de la wilaya pour exiger du responsable de la wilaya de répondre à leurs doléances pourtant maintes fois exprimées. Cette action vient après celles organisées la veille où ils ont fermé les sièges de l’APC et de la daïra.« Notre commune est exclue du développement local » dénoncent les protestataires qui exigent l’eau potable, le revêtement des routes, le gaz de ville, la couverture sanitaire et les infrastructures de jeunes. A cela s’ajoutent le blocage de certains projets attribués à la commune pour ne citer que le projet du nouveau lycée , du gaz de ville du foyer de jeunes, de la bibliothèque communale, du CFPA et des 150 logements, lesquels tardent à voir le jour pourtant inscrits depuis plusieurs années, s’inquiètent-ils. Les différentes actions de protestation initiées par les villageois pour prendre en charge leurs revendications relatives à l’amélioration de leur quotidien, devenu de plus en plus difficile, semblent ne pas trouver d’échos auprès des responsables concernés. Cet état de fait a exacerbé les habitants de cette commune enclavée qui menacent de poursuivre leur mouvement de protestation jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.
B. Khider