9.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Blida : de mystérieux incendies répétitifs happent habitations et véhicules à Larbaâ

Les propriétaires bloquent la route après des incendies inexpliqués et à répétition de leur maison. Ils sont plusieurs frères, propriétaires d’une maison sise au quartier El Fahs dans la commune de L’Arba à vivre un véritable calvaire suite à des incendies répétitifs qui se déclarent dans leur demeure chaque soir, depuis une quinzaine de jours, sans qu’il y ait une raison apparente à cela. Ils ont perdu plusieurs meubles, des habits et des couvertures, détruits par le feu. Ils affirment que le feu a pris à l’intérieur de la maison, sans cause visible. La Protection civile a intervenu pour l’éteindre et les choses sont rentrées dans l’ordre. Mais, le lendemain et les jours suivants, le même scénario se répète, toujours sans aucune raison apparente, selon les témoignages des habitants et de leurs voisins. Le feu est, à chaque fois, éteint par les sapeurs-pompiers, mais il reprend quelques heures après ou le lendemain. « Nous avons fait appel à des ‘Roqate’ mais en vain, ils n’ont rien pu faire et sont repartis en nous disant qu’ils ne savent pas vraiment ce qui nous arrive», a déclaré l’un des frères. Ils ont décidé par la suite d’envoyer femmes et enfants chez des parents : « le temps de comprendre ce qui nous arrive et d’en venir à bout » affirment-ils. Ils déclarent aussi que lorsqu’ils ont voulu prendre des vidéos, les flammes n’apparaissent pas, il n’y a qu’un halo de fumée bleuâtre. Au cours de la nuit de mercredi à jeudi, une voiture appartenant à l’un des propriétaires a pris subitement feu, alors qu’il n’y avait personne alentour et que les portières étaient fermées, nous ont raconté des témoins rencontrés sur place. Ne pouvant revenir chez eux, ils se sont adressés aux autorités locales pour leur demander de leur octroyer un logement : « juste pour rassembler nos familles et trouver une solution à ce problème, nous ne demandons pas un logement en notre nom, mais c’est juste pour une période courte, le temps de régler notre problème » ont-ils tenu à préciser. Ne voyant pas leur vœu exaucé, ils ont bloqué la route (RN 29) qui traverse le quartier où ils habitent, en y érigeant une petite tente au milieu de la chaussée et en plaçant des troncs d’arbres, de grosses pierres et divers matériaux. Il reste maintenant à déterminer si, vraiment, ce sont des phénomènes anormaux ou s’il y a autre chose.
Hadj Mansour

Related posts

Alphabétisation : Sensibilisation des apprenants des zones d’ombre à Constantine

courrier

Blida : le petit-lait boudé par les consommateurs

courrier

Incendies 2021 : Ikhlidjen (Tizi Ouzou) tente encore de panser ses blessures

courrier

Rentrée de la formation professionnelle à Bouira : Tout est fin prêt pour recevoir les 12 600 stagiaires inscrits

courrier

Culture du figuier à Tizi Ouzou : Un plan pour réhabiliter la filière

courrier

Tizi Ouzou : hommage au défunt moudjahid Amar Amoudache

courrier

1 commentaire

OUKAS 3 mars 2015 at 3 h 52 min

SALAM ALIKOUM OUA RAHMATOU ALLAH. Il existe des phenomenes innexplicaables dans votre cas il est claire qu’une force malefique ( djins chaitane) incendies repetitif.on ma raconte un cenario pareil dans la wilaya de msila a quelques dizaines de kilometres de Sidi Aissa. Ces etres spirutuelsse ne sont que des piromanes il faux les chassees avec la roukia et avec ceux d’eux memes se qui est difficille de trouver la personne adequoite, je vous souhaite in chaallah un retablissement dans les plus brefs delais.

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.