Bilan mensuel de la criminalité à Alger : 2 197 individus impliqués dans 1 837 affaires arrêtés

Les services de Sûreté de la wilaya d’Alger ont traité 1 837 affaires pénales et criminelles et arrêté 2 197 individus qui ont été déférés devant les juridictions compétentes en décembre dernier, a appris l’APS, hier, auprès des mêmes services. Selon la même source, 1017 individus parmi les suspects sont impliqués dans des affaires liées à la consommation et la possession de drogues et de comprimés psychotropes, alors que 235 individus ont été arrêtés pour «port d’armes blanches prohibées» et 945 suspects suivis pour diverses affaires. Les mêmes services ont fait état de 157 affaires «portant atteinte aux biens» et 370 cas d’agression dont 2 cas d’homicide volontaire. Outre 12 affaires traitées concernant les délits et les crimes contre les mœurs, les services de la police d’Alger ont traité également 336 affaires liées aux «crimes et délits contre la chose publique», précise la même source. Les services de la Sûreté d’Alger ont traité, dans le cadre de la lutte contre la drogue, 883 affaires dans lesquelles 1 017 personnes ont été impliquées, avec «saisie de 39 kg de cannabis, 448g de héroïne, 49,4g de cocaïne et 13 000 comprimés psychotropes» note la Police d’Alger. Concernant les affaires de port d’armes prohibées, les services de Sûreté de la wilaya d’Alger ont traité 227 affaires impliquant 235 individus qui ont été déférés devant les juridictions compétentes, selon la même source.