Bensebaïni a hâte de découvrir l’ambiance de la Ligue 1 française

Auteur de deux belles prestations avec la sélection algérienne olympique à l’occasion de la double confrontation contre la Sierra Leone dans le cadre du dernier tour des éliminatoires du championnat d’Afrique des moins de 23 ans, Ramy Bensebaïni est retourné à Montpellier, son nouveau club avec lequel il s’apprête à entamer la nouvelle édition du championnat de Ligue 1 française dans une semaine.
En tout cas, le défenseur central formé au sein de l’Académie de football de Paradou, a déjà hâte de découvrir l’ambiance des stades français, lui qui avait évolué la saison passée en Belgique sous les couleurs de Lierse à titre de prêt. «Tout s’est bien passé. J’ai joué la première mi-temps car ensuite j’avais un peu mal au tibia. L’objectif était de bien se préparer pour le premier match de championnat et cette opposition était intéressante.
J’ai passé 10 jours en sélection avec l’équipe olympique d’Algérie. On a joué deux matchs de qualification pour la CAN avec une victoire et un match nul. Cette étape-là s’est bien passée aussi. Désormais, je suis prêt pour le premier match de championnat samedi prochain contre Angers. Je suis impatient d’y être», a déclaré le jeune joueur algérien au site officiel de son nouveau club à l’issue d’une rencontre d’application déroulée samedi.Montpellier jouait son dernier match de préparation avant son entrée en lice en L1 samedi prochain contre Angers. Et dans cette confrontation interne les deux Algériens de l’équipe, Bensebaini et Boudebouz, ont pris part au match.Un match d’application entre les « Blancs » et les « Bleus » qui s’est soldé par la victoire des Blancs 2 à 1. Outre le score du match anecdotique, il est à noter que le défenseur de l’EN espoir, Bensebaini, aura joué une mi-temps complète avec les bleus avant de sortir avec une légère douleur au tibia, tandis que Ryad Boudebouz a joué tout le match et fait notable, il a manqué un penalty, ce qui ne lui est jamais arrivé lors d’un match en L1 où il reste sur un 16/16. Rendez-vous donc samedi à la Mosson avec sans doute Boudebouz en meneur de jeu et peut-être une entrée de Bensebaini pour son premier match en L1 française.
H. S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>