ali-benflis

Benflis et l’application de l’article 102 : «Une revendication révolue»

Au courant d’une conférence de presse qu’il a animée, hier à Alger, au siège de son parti, Talaie el Hourriyet (TEH), Ali Benflis n’a pas trop évolué dans son discours de prédilection. Encore une fois, il a présenté un tableau de la situation politico-économico-sociale des plus sombres, à en lire les termes employés en la circonstance. Néanmoins, le parti qui a décidé de participer aux prochaines élections locales semble revoir peu à peu sa position vis-à-vis du pouvoir. Du moins, concernant l’appel à l’application de l’article 102 de la Constitution. Interrogé sur la question, l’ex-chef du gouvernement sous Bouteflika estime qu’il s’agit d’une revendication «dépassée» par la conjoncture en cours dans le pays. «L’application de l’article 102 était notre revendication phare en 2014. Aujourd’hui, la situation est plus complexe, elle s’aggrave d’une année à l’autre…», a indiqué l’ex-SG du FLN pour motiver ce qui semble à un retournement de situation.
R. N.