Béchar

Béchar : Inscription prochaine du projet d’un nouveau barrage

Un nouveau barrage d’une capacité de retenue de plus de deux millions de mètres-cubes des eaux de l’oued Labiad, au nord de Béchar et à proximité de la commune frontalière de Béni-Ounif (100 km de Béchar), sera inscrit au profit de la région en 2018, a-t-on appris des services de la wilaya.

Une étude d’avant projet détaillée pour la concrétisation de cet important projet du secteur des ressources en eau est actuellement en réalisation par un bureau d’étude spécialisé, dans le cadre de la stratégie nationale de mobilisation des potentialités hydriques superficielles et souterraines locales, a-t-on précisé. La réalisation de ce projet a aussi pour objectif la diversification des sources d’approvisionnement en eau potable (AEP) des populations des collectivités de Béchar et Kenadza, alimentées à ce jour par les eaux traitées et épurées du barrage de Djorf-Ettorba, a-t-on fait savoir. Toujours dans le cadre de la stratégie de mobilisation des ressources hydriques superficielles et souterraines, des études pour la réalisation de six (6) retenues collinaires dans les régions agricoles et pastorales de Jdida, Ben-Zireg, Hmida Belghanami et Menounat, viennent d’être finalisées pour être proposées à l’inscription puis à la réalisation au cours de 2018, a-t-on ajouté. Douze autres études similaires pour la réalisation d’autant d’ouvrages similaires à travers les communes de Béni-Ounif, Igli, Mrija, Kerzaz et Tamtert, n’ont pas pu être lancées, malgré le choix des bureaux d’études et ce, pour insuffisance pour l’instant de moyens de financement de ces études techniques, selon la même source. Deux retenues collinaires sont actuellement en voie de réalisation à travers la commune de Béchar, sur les lits de l’un des oueds de la région de Ben-Zireg et de Taghaline, a-t-on indiqué. Ces deux retenues d’une capacité de stockage de plus de 50 000 m3 des eaux de crues de ces oueds seront renforcées prochainement par le lancement des travaux de concrétisation de trois autres ouvrages similaires à travers la wilaya, selon les services de la wilaya. Outre ces projets, il sera procédé prochainement aux travaux de dragage et de maintenance de cinq (5) retenues collinaires, à savoir celles de la zone de mise en valeur des terres sahariennes de Nif R’ha et Ouakda sur le territoire de la commune de Béchar et de celles de Mougheul, Sfissifa et Messouar, situées respectivement dans les communes de Mougheul, Lahmar et Kenadza. Le secteur des ressources en eau a aussi proposé à l’inscription trois barrages souterrains, dans le cadre des projets du programme quinquennal 2015-2019, mais qui n’ont pas été retenus pour l’exercice 2017. Il s’agit du barrage des ksour du nord de la région de la basse Saoura et de la vallée de la Saoura, respectivement au nord et au sud du territoire de la wilaya, a-t-on fait savoir.