renault

Avec un taux d’integration de 15% : Renault Trucks implante sa première unité d’assemblage en Algérie

C’est lors d’une cérémonie grandiose que le premier constructeur de poids lourds Renault Trucks a procédé, hier, à la pose de la première pierre de l’usine d’assemblage de camions Soprovi en Algérie. Fruit d’un partenariat algéro- européen, la future usine qui entrera en production fin 2017 sera implantée dans la commune de Meftah dans la wilaya de Blida.

A peine cinq mois après l’annonce officielle de la signature d’une joint-venture entre le groupe algérien BSF Souakri et Renault Trucks pour l’installation de cette usine de montage de camions Renault et Volvo, le premier pas vers l’implantation concrète de l’usine a eu lieu. En effet, selon les explications fournies par Abdenour Souakri, président du conseil d’administration de SOPROVI, l’usine rentrera en production d’ici la fin de l’année. « L’usine SOPROVI assemblera 1.000 véhicules en 2018 et 2.000 en 2019, avec une capacité de production adaptable aux besoins du marché.
Cependant, le délai de réalisation est de 10 mois, et les premiers camions sortiront de l’usine avant la fin de l’année en cours », a déclaré Souakri tout en précisant que le taux d’intégration est de 15%, et sera revu à la hausse dans les années à suivre. Plus explicite, l’intervenant a affirmé que l’usine d’assemblage permettra « la création de près de 500 emplois, dont 200 emplois directs et 300 indirects ». « D’une valeur de 2 milliards de DA, la structure, première du genre en Algérie est réalisée grâce à un partenariat algéro-européen, dont 70% est détenu par la partie algérienne, à savoir le groupe industriel BSF Souakri, alors que les 30% reviennent à Renault Trucks », a encore rajouté le président du conseil d’administration. Par ailleurs, il a certifié que l’usine vise en premier lieu à répondre à la demande croissante de camions dans le marché algérien, et de ce fait s’inscrit dans la politique du gouvernement de vouloir baisser la facture d’importations. Soulignant que les futurs employés seront formés aux nouvelles technologies du groupe Volvo, Souakri a, en sus, précisé que cela contribuerait au transfert technologique au profit de l’Algérie. Tout en affirmant que cette étape est extrêmement importante pour le pays, Souakri a précisé que les camions assemblés localement pourraient, dans les années à suivre, augmenter pour s’orienter à l’exportation, notamment vers l’Afrique. Pour sa part, Bruno Blin, président de Renault Trucks, a affirmé que le lancement de cette unité vise à développer et renforcer la présence de son groupe en Algérie. «Renault Trucks a une longue histoire en Algérie. Nos relations avec les acteurs de ce marché sont très solides », a-t-il dit à cet égard. Tout en précisant que le marché algérien a besoin de développer son parc roulant, Blin a tenu à rassurer quant à la qualité des camions qui sortiront d’usine à la fin 2017. « C’est la même technologie avec laquelle on travaille en France», a-t-il précisé, avant de poursuivre au sujet des prix que ceux-ci seront les mêmes.
«Cet investissement contribuera au développement d’un outil industriel compétitif permettant la production et la commercialisation de véhicules Renault Trucks et Volvo Trucks», indique encore le président du Renault Trucks. Il note, entre autres, que l’usine est deuxième du genre dans la région arabe, après celle de l’Arabie saoudite. De son côté, Jan Gurander, vice président et directeur financier du groupe Volvo a fait part de son optimisme quant à la valeur ajoutée de l’usine. « Cette usine permet le transfert du savoir faire de l’Europe vers l’Afrique», a-t-il dit, tout en se réjouissant que les camions Renault Trucks « made in Algeria » est désormais une « réalité ».
Pour rappel, la future usine sera localisée dans la nouvelle zone industrielle de la commune de Oggaz, au nord de la wilaya de Blida. L’usine SOPROVI intègrera les meilleurs standards de fabrication du groupe Volvo et sera dédiée principalement à l’assemblage des gammes Renault Trucks Cet K. elle produira aussi des camions des gammes Volvo Trucks FH et FM. Renault Trucks Algérie est une filiale du Groupe Volvo. Elle est la seule filiale d’un constructeur européen de poids-lourds présente en Algérie.
Par ailleurs, la société BSF est une entreprise familiale fondée par les frères Souakri, spécialisée dans la production de produits rouges destinée au BTP et à la construction. Notons que la cérémonie de pose de la première pierre a eu lieu en présence de l’ambassadeur français en Algérie, Bernard Emié, et l’ambassadrice de Suède, Mme Marie-Claire Swärd Capra.
Lamia Boufassa