Association des victimes du terrorisme : Rabha Tounsi appelle à un vote massif

Considérant important le prochain scrutin législatif et déterminant pour l’avenir du pays, notamment dans le processus d’édification des institutions de l’État, la présidente de l’Association nationale des victimes du terrorisme et ayants droit, Rabha Tounsi, a appelé les électeurs, hier à Alger, à voter massivement le 4 mai prochain. Affirmant que son Association n’est pas «partisane», elle a indiqué que les membres de son organisation, dans le cadre de l’action citoyenne, «comptent mener des activités de sensibilisation» notamment en direction des jeunes, poursuit-elle, «pour les convaincre d’aller voter le jour “J”, même en faisant glisser un bulletin blanc». Animant le forum d’ “El-Moudjahid” autour du thème «Le Rôle du vote dans la stabilité du pays», la dirigeante de l’association des victimes du terrorisme a lancé un autre appel en direction du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, pour lui demander la «révision» des dossiers des 80 000 Associations existantes à travers le pays, que «nous voyons présentes ni sur le terrain, ni autour de nous», a-t-elle réclamé. Considérant le prochain rendez-vous électoral d’«important, voire de crucial», selon ses propos, l’intervenante avertit l’opinion nationale et particulièrement «les électeurs» sur certains médias, diffusant à partir de l’étranger, qui appellent au boycott de cette échéance électorale. Reconnaissant, plus loin, qu’il existe un «fossé» entre les électeurs et la classe politique, à l’origine de la perte de confiance des électeurs quant à l’accomplissement du droit de voter, elle invite ces derniers «à aller voter massivement, ne serait-ce que pour «glisser un bulletin blanc dans l’urne». Expliquant qu’il s’agit, là, d’une étape «importante, voire cruciale et déterminante pour l’avenir du pays», la présidente de l’association des victimes du terrorisme a indiqué que «la stabilité et la sécurité du pays, sont des lignes rouges et des priorités à prendre en compte avant toute chose».
Comptant mener des campagnes de sensibilisation au profit du vote lors du scrutin législatif du 4 mai prochain, pour faire reculer le spectre de l’abstention, il sera question pour l’Association d’expliquer et de sensibiliser les électeurs autour «des enjeux du scrutin». Dont, principalement, celui «d’immuniser davantage le pays contre différentes menaces qui le guettent, autant de l’intérieur que de l’extérieur», a-t-elle indiqué. Pour l’invitée du Forum, «voter massivement le 4 mai prochain est ainsi une manière de barrer la route à cette poignée de «prêcheurs» du désespoir». Et à la conférencière d’exprimer le vœu de voir la participation des Algériens aux prochaines législatives.
Ce qui serait «un message porteur d’espoir et d’attachement à la stabilité et la sécurité du pays». Mettant l’accent sur le travail de sensibilisation que compte mener son Association pour œuvrer au succès des législatives, afin de «consolider» les Institutions constitutionnelles du pays, elle appelle les électeurs «à contribuer à préserver l’avenir de leur pays, en se rendant massivement aux bureaux de vote le jour “J »
Karima Bennour