Ligue 2 ASMO-USMH

ASM Oran : Les joueurs montent au créneau

La direction de l’ASM Oran a passé avec succès l’examen de l’assemblée générale (AGO) ordinaire malgré le parcours très modeste de son équipe première de football, qui s’est maintenue in-extrémis en Ligue 2 algérienne de football.
L’AGO, tenue en fin de semaine, après que le report du premier rendez-vous faute de quorum, a été marquée par une présence faible des membres inscrits estimée cette fois-ci à 28 membres seulement qui ont tous renouvelé leur confiance au président du club sportif amateur (CSA) de la formation oranaise, Merouane Beghour. Pourtant, dans l’entourage du club, l’on a beaucoup spéculé avant cette AGO sur un éventuel rejet des bilans de Beghor et de son équipe dirigeante, au vu du parcours négatif des Vert et Blanc en championnat conjugué aux interminables problèmes financiers auxquels continue de faire face le club. Les regards étaient notamment braqués vers les anciens joueurs de l’ASMO qui réputés pour leur farouche opposition à la direction actuelle, mais ils ont finalement brillé par leur absence de cette AGO donnant ainsi l’occasion aux dirigeants actuels de passer sans encombre l’examen. Dans la foulée, Beghor et ses assistants font face à un autre défi de taille, celui de dissuader leurs joueurs de recourir à la Chambre de résolution des litiges (CRL) pour réclamer leurs salaires impayés depuis sept mois. A ce propos, les coéquipiers de Tayeb Berramla, ont indiqué avoir fixé à la direction du club un ultimatum ne dépassant pas une semaine, pour les régulariser, faute de quoi ils seront dans l’obligation de saisir la CRL. Un véritable casse-tête pour la direction de l’ASMO contrainte de rassembler une somme dépassant les 60 millions DA pour honorer ses engagements envers ses protégés et éviter par là même une éventuelle interdiction de recrutement cet été.