hanni

Après leur belle prestation de samedi dernier : Hanni et Bounedjah, nouveaux jokers de Leekens

Les deux attaquants, Sofiane Hanni et Baghdad Bounedjah, auteurs de leur premier but en équipe nationale, furent les rares satisfactions du côté algérien samedi dernier contre la Mauritanie, de l’avis des observateurs. Les deux joueurs ont profité de l’absence des habituels titulaires dans l’attaque algérienne, à l’image de Slimani, Mahrez, Soudani et Brahimi, laissés tous au repos, pour marquer des points en prévision de la CAN. Pour d’aucuns d’ailleurs, les deux joueurs se sont affirmés comme étant des jokers de luxe lors du rendez-vous continental, car il leur sera très difficile de faire basculer la hiérarchie déjà établie depuis quelques années. Le capitaine d’Anderlecht, qui n’a jamais eu sa chance en équipe nationale depuis qu’il l’a rejoint il y a près d’une année, a confirmé qu’il faudrait désormais compter sur lui. Sa belle prestation face à la Mauritanie, aura également conforté le choix de Leekens qui l’a préféré à Sofiane Feghouli, pourtant vice-capitaine des Verts, et dont la décision lui a valu des critiques acerbes d’ici et là. Pour sa part, Bounedjah, qui signait pour l’occasion sa deuxième titularisation après celle contre la Guinée en amical en octobre 2015, a confirmé sa belle forme du moment ayant fait de lui le deuxième meilleur buteur du championnat qatari avec 15 réalisations. Il peut constituer ainsi une bonne doublure au buteur des Verts, Islam Slimani, qui risque d’accuser le coup au Gabon, lui, qui n’est pas habitué au rythme de la compétition en Angleterre, comme l’atteste la fatigue qui a eu raison de lui à l’issue du Boxing Day. Outre Hanni et Bounedjah, Mokhtar Belkheiter a lui aussi marqué des points dans cette empoignade, et ce, pour sa première convocation en équipe nationale. Le latéral droit du Club africain a même été encensé par le sélectionneur national à l’issue de la partie, prenant par là-même une option sur son concurrent direct Rabie Meftah, en dépit de la grande expérience de ce dernier sur les terrains africains. La prestation de Belkheiter, qui a été très ovationné du reste par le public blidéen, devrait permettre à Leekens de lancer un ouf de soulagement, surtout que l’équipe nationale a tout le temps souffert du côté droit de la défense où toutes les solutions testées n’ont pas donné leurs fruits.
H. S.