Ansej

Ansej : Examen des demandes d’échelonnement des dettes de 20 microentreprises à Chlef

L’antenne de Chlef relevant de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) a entamé l’examen des demandes d’échelonnement des dettes de 20 microentreprises bénéficiaires d’un financement avant mars 2011, a-t-on appris, lundi, auprès du responsable de cette structure. Depuis l’annonce de la possibilité d’échelonner des dettes des microentreprises, « nous avons réceptionné une vingtaine de demandes dans ce sens », a indiqué à l’APS Abdelkader Ghomri, signalant que cette mesure concerne toutes les microentreprises ayant bénéficié d’un financement avant mars 2011.
Initié par l’Etat, cet accord liant l’ANSEJ, les banques nationales et la Caisse de garantie des crédits d’investissement, permet un échelonnement des crédits bancaires, s’étalant sur une période d’une année à cinq (5) ans, avec l’effacement de toutes les pénalités de retard et autres intérêts liés aux crédits concernant les microentreprises financées avant mars 2011, a expliqué le même responsable. M.Ghomri a signalé, en outre, la tenue dernièrement d’une rencontre entre les sections bancaires et le bureau local des jeunes entrepreneurs en vue de sensibiliser les promoteurs concernés sur la nécessité de se rapprocher de son Agence. Il a , également, fait part de visites effectuées au niveau de huit microentreprises afin de constater de visu si elles sont réellement en activité.
En 2017, l’antenne ANSEJ de Chlef a financé 51 projets dédiés, en premier lieu, au secteur agricole, puis industriel, aux services et aux TIC. Une action a été par ailleurs entreprise avec la direction locale de la formation et de l’enseignement professionnels, portant sur l’ouverture de nouvelles offres de formation adaptées aux besoins du marché du travail, à l’instar des énergies renouvelables el du recyclage des déchets.