AEP

Annaba : Mobilisation d’un volume de 50.000 m3/jour

Un volume d’eau de 50.000 m3 sera mobilisé quotidiennement «à partir de décembre prochain» dans la wilaya d’Annaba, à la faveur de l’entrée en exploitation des puits ayant fait l’objet d’une opération de mise à niveau et d’autres réalisés récemment, à côté de la réparation des fuites d’eau, a indiqué le directeur des ressources en eaux(DRE), Zoubir Boulehbal.
S’exprimant, dimanche soir, lors d’une rencontre d’évaluation de l’exécution du programme d’urgence destiné à l’amélioration de l’alimentation en eau potable (AEP) à Annaba, lancé il y a deux mois, le même responsable a précisé que les 15 puits, sur les 32 programmés, qui seront mis en service à la fin du mois prochain permettront ‘’d’assurer une quantité d’eau globale estimée à 30.000 m3’’. M. Boulehbal a ajouté que 540 fuites d’eau parmi un total de 1.336signalées dans la wilaya, ont été réparées, au titre des opérations de réhabilitation du réseau d’AEP et de sectorisation de ces fuites, notant que ‘’plus de 20.000 m3 d’eau potable seront récupérés à la faveur de ces actions’’.
Le chantier du dédoublement de la conduite de transfert des eaux du lieudit Mekset El Henichet de la wilaya d’El Tarf, sur une distance de 22 km, sera lancé ‘’dés décembre prochain’’, a-t-on encore affirmé rappelant que l’équipement et la mise à niveau des stations de relevage mobiliseront environ 30.000 m3 d’eau pour l’approvisionnement du complexe sidérurgique d’El Hadjar, et ce en concrétisation des axes de ce plan d’urgence pour lequel un montant de l’ordre de trois (3) milliards DA a été mobilisé, a-t-il signalé. Ce plan d’urgence destiné à améliorer la distribution de l’eau potable est basé sur ‘’une vision prospective’’ visant à mettre fin au problème du manque de cette ressource vitale dans cette région, a indiqué à ce propos le wali Mohamed Salamani, qui a présidé cette rencontre, rappelant la priorité accordée à ce programme, en matière de suivi et d’exécution. Aussi, dans le cadre du plan d’urgence d’eau, affecté au bénéfice des wilayas d’Annaba et d’El Tarf, la même région a également bénéficié d’une station de dessalement d’eau de mer, d’une capacité de traitement de 300.000 m3/j dont 160.000 m3 seront affectés à la wilaya d’Annaba, ajoute la même source. Un montant financier évalué à 4 milliards DA a été alloué à la wilaya pour la réalisation des réseaux nécessaires pour le transport et le transfert des eaux de la station de dessalement d’eau de mer vers la wilaya d’Annaba ainsi que pour la création d’autres ouvrages de stockage des eaux d’une capacité de 40.000 m3, a-t-on fait savoir.