Accueil RÉGIONS Aïn Témouchet : la sécurité des plages et la surveillance des massifs...

Aïn Témouchet : la sécurité des plages et la surveillance des massifs forestiers en débat

0

Interrogé sur la date de l’ouverture de la saison touristique, édition 2015, un officier de la Protection civile dira qu’elle aura lieu durant la première semaine du mois de juin, sans préciser le jour. Mais selon nos informations, elle devait avoir lieu le premier juin, selon toute vraisemblance car cette date coïncide avec la célébration de la Journée internationale des droits de l’enfant que célèbre chaque année la wilaya d’Aïn Témouchent. En somme, son collègue a tenu à préciser que 18 plages sont autorisées à la baignade et qui seront prises en charge par la Protection civile dans le domaine de la surveillance des estivants et la présentation des secours pour les personnes en difficulté ou nécessitant des soins ou des évacuations vers les hôpitaux des différentes daïras. Ainsi, la première mesure à prendre, selon lui, est de recruter 175 agents saisonniers à répartir selon les besoins de chaque plage, en plus de l’effectif de la Protection civile qui sera mobilisé pour la saison touristique. Comment seront choisis ces agents ? Telle est la question posée au responsable de la logistique. Il dira que ces recrues subiront des tests et c’est à l’issue des résultats qu’ils seront admis durant toute la saison touristique. Cependant, s’agissant des plongeurs, l’orateur a tenu à souligner qu’ils seront puisés des sapeurs pompiers uniquement. Le reste de l’effectif appelé à surveiller les 18 plages suit des stages de recyclage de courte durée, a-t-il dit. Actuellement la Protection civile accuse un déficit infrastructurel, dans la wilaya d’Aïn Témouchent. Invité à donner des explications, le premier intervenant dira que deux unités sont inscrites à Ain El-Kihel et El-Malah. Les travaux vont être lancés après la désignation des entreprises de réalisation. Sur un autre registre, il dira, par ailleurs, qu’un dispositif exceptionnel a été mis au point pour accompagner la campagne moissons battages à Ain El-Arbaa, Oued Sebbah et Tamzourah. Après l’incendie qui ravagé un domicile à El Malah, la direction de la Protection civile a décidé de renforcer le poste de secours (doté d’une ambulance) en structure équipée d’un camion citerne en attendant la réalisation de l’unité d’intervention sus citée. Aussi, pour les localités éloignées des unités d’intervention, il a été décidé de les doter de postes avancés. C’est le cas d’Ouled Boudjemâa, de Tamzourah, de l’Emir-Abdelkader et de Terga. On aurait aimé voir ce dispositif élargi aux zones tampon avec la chaîne montagneuse du Tessala nord. On cite notamment Aoubellil, Aghlal, Oued Berkeche et Hassasna. Certainement le programme de développement 2015-2019 s’intéressera à l’élargissement des structures et des effectifs en direction de ces zones éparses à forte potentialité agricole, dont principalement les grandes cultures stratégiques et espèces à essence forestière et arboricole. Des questions intéressantes ont été évoquées ces derniers temps et pour lesquelles les officiers de la Protection civile qui se sont exprimés à la presse ne sont pas restés sur la défensive. S’agissant des plages non surveillées qui sont souvent le théâtre de douloureux incidents avant ou pendant la saison touristique, il a été constaté que ceux qui fréquentent ces sites sont étrangers à la wilaya. La Protection civile ne peut pas les doter de dispositif de surveillance parce qu’ils ne sont pas autorisés à la baignade. Une question qui a retenue l’attention de l’opinion est le fait de voir le plan d’eau des différentes plages non balisé par des ballons flottants. Cette observation est digne d’être posée dans ce cadre précis et devrait faire l’objet d’un suivi les prochains jours avant l’ouverture de la saison touristique.
Boualem Belhadri

Article précédentB.B. King : le roi du blues s’est éteint
Article suivantRoutes à Chlef : l’évitement de la ville d’Ouled-Farès opérationnel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.