Hamar-Kerbadj

AGE de la LFP aujourd’hui : Kerbadj et Hamar face-à-face

La LFP tiendra ce matin son assemblée générale extraordinaire dans un contexte particulier que traversent le football algérien et ses responsables qui cafouillent encore et toujours dans la programmation des dernières journées du championnat de Ligue 1, ainsi que des demi-finales de la coupe d’Algérie.
Le rendez-vous devrait également être le dernier de Mahfoud Kerbadj à la tête de la LFP, étant donné que l’homme avait justement convoqué cette assemblée extraordinaire pour officialiser son départ de la présidence de cette instance, à près de trois de la fin de son deuxième mandat.
Et s’ils étaient plusieurs présidents de club à avoir refusé son départ, insistant sur le rejet de sa démission, les choses ont changé depuis quelque temps. On pense notamment aux responsables des clubs de l’est algérien qui sont montés au créneau pour dénoncer ce qu’ils appellent le favoritisme de Kerbadj pour les formations du Centre au détriment de celles des autres régions.
Les dernières sorties du président de l’ESS, Hassen Hamar, qui est allé jusqu’à accuser Kerbadj de comploter contre son équipe, rendent encore le rendez-vous d’aujourd’hui des plus chauds. En tout cas, Hamar reste persuadé que Kerbadj va finir par revenir sur sa décision, misant dans cela sur le soutien de certains présidents de club, au moment où le boss sétifien ne cache guère son ambition de se porter candidat à la présidence de la LFP.
Pourtant Kerbadj, lui, persiste et signe qu’il va quitter la scène footballistique nationale à l’issue de l’AG extraordinaire de la LFP aujourd’hui. L’ancien président du CRB ne manque pas, au passage, de régler ses comptes avec Hamar. «Ce que dit Hamar est du n’importe quoi. On n’est pas dans une bataille pour s’adjuger la présidence de la LFP, car c’est moi qui ai décidé de me retirer des affaires de cette instance. S’il s’agissait effectivement d’une concurrence entre nous deux, je suis persuadé qu’il n’aurait eu aucune chance devant moi», lâche Kerbadj.
Espérons néanmoins que la sagesse l’emportera au cours de l’AG, d’aujourd’hui, et que les différentes parties antagonistes finiront par mettre leurs querelles de côté pour ne penser qu’à l’intérêt du sport roi en Algérie, éclaboussé par des scandales à répétition en cette fin de saison.
Hakim S.