Accidents de la route : 11 morts et 31 blessés en 48 heures

Onze personnes ont trouvé la mort et 31 autres ont été blessées dans des accidents de la route enregistrés durant les dernières 48 heures au niveau national, selon un bilan établi dimanche par la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Mascara avec deux personnes décédées et trois autres blessées suite à une collision survenue entre un véhicule léger et un bus de transport de voyageurs dans la commune de Hacine, daïra de Bouhanifia. Par ailleurs, cinq cas de décès par noyade ont été déplorés, durant la même période, dans les wilayas de Bejaia, Alger, Souk Ahras et Naâma, indique la même source. Les éléments de la Protection civile sont, en outre, intervenus pour le sauvetage de trois adolescents suite aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur le village agricole Oued Akila, dans la commune et daïra de Dar Chioukh, ajoute-t-on.

Chine : six pêcheurs morts dans une collision entre deux bateaux
Six pêcheurs sont morts lorsque leur bateau a heurté un navire de commerce en mer de Chine orientale, ont annoncé dimanche les autorités locales. L’accident s’est produit mercredi au large du district de Guanyun dans la province du Jiangsu (est), selon les autorités. Les secouristes ont retrouvé six corps dans les débris du bateau de pêche chaviré, ainsi que dans les eaux environnantes. Un des pêcheurs a été immédiatement sauvé, alors qu’un autre est porté disparu. Le gouvernement de la ville de Lianyungang, qui administre Guanyun, a indiqué qu’il cherchait encore le navire de commerce qui a provoqué cet accident. Le survivant a indiqué que le bateau était ancré et que l’équipage dormait lorsque l’accident s’est produit. Il a passé une demi-heure dans la cabine avant de pouvoir se dégager de l’épave en nageant puis être sauvé par un autre bateau de pêche.

Nigeria: arrestation de hauts responsables présumés de Boko Haram
L’agence nigériane de renseignements a annoncé dimanche l’arrestation des hommes soupçonnés d’être de hauts responsables de Boko Haram. Le Département de la sécurité d’Etat (DSS) a indiqué dans un communiqué avoir arrêté des membres de premier plan du groupe terroriste, entre juillet et août, dans les Etats de Lagos, Kano, Plateau, Enugu et Gombe. « Il convient de noter tout particulièrement l’arrestation le 8 juillet 2015, dans l’Etat de Gombe (nord-est), des responsables de la coordination et de l’exécution des attentats-suicides de Potiskum, Kano, Zaria et Jos », a précisé le DSS. Le DSS affirme que l’arrestation de ces membres-clés de cette cellule a mis un frein à la recrudescence d’attentats du groupe terroriste nigérian. Il ajouté également que des projets d’attaques des insurgés sur Lagos, la capitale économique, ont également été contrecarrés par ses agents. « L’afflux soudain de membres de Boko Haram dans l’Etat de Lagos souligne la détermination du groupe à étendre ses abominables activités terroristes au sein même de l’Etat et, en réalité, dans d’autres régions du pays », a-t-il précisé. « L’arrestation de ces éléments terroristes déclarés a toutefois aidé, dans une large mesure, à éviter des attaques dévastatrices dans cette zone », a-t-il ajouté. Vendredi, le DSS avait annoncé avoir arrêté un adolescent de 14 ans, soupçonné d’avoir voulu livrer des informations sur les règles de sécurité de l’aéroport d’Abuja à Boko Haram. Boko Haram a fait plus de 15.000 morts et 1,5 millions de déplacés en six ans d’une campagne violente.

Japon : manifestation contre l’élargissement des prérogatives de l’armée
Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche devant le Parlement à Tokyo pour protester contre de nouvelles lois visant à élargir les prérogatives de l’armée japonaise, ont rapporté des médias. Ils étaient 120 000 dans la rue à Tokyo, selon les organisateurs, 30 000 selon la police, tandis que d’autres actions de protestation avaient lieu à travers le Japon. À Nagoya (centre), un groupe de mères avait improvisé un rassemblement près de la gare, scandant: « protégez nos enfants! ». Les manifestants s’étaient déplacés nombreux, brandissant des pancartes disant « oui à la paix, non à la guerre », et une immense banderole réclamait la démission de Shinzo Abe, selon l’AFP. Des membres de l’opposition, dont le dirigeant du Parti démocrate du Japon (PDJ) Katsuya Okada, des étudiants, de jeunes parents, des seniors mais aussi des artistes étaient parmi les manifestants, selon l’agence. Le Premier ministre conservateur Shinzo Abe et son Parti libéral démicrate (PLD) espèrent faire adopter ces lois au cours de la session parlementaire qui se termine fin septembre. Elles sont actuellement en discussion au Sénat après avoir été approuvées en juillet par la Chambre basse. À travers cette réforme, le gouvernement souhaite étendre à un théâtre de conflit extérieur la notion de défense des intérêts du pays, au lieu de la cantonner au seul territoire national.

ENI annonce la découverte en Egypte du «plus grand» gisement de gaz en Méditerranée
La compagnie italienne de l’énergie ENI a annoncé, dimanche, la découverte du « plus grand » gisement offshore de gaz naturel en Méditerranée dans les eaux territoriales de l’Egypte. Le gisement pourrait représenter un potentiel de 850 milliards de mètres cubes sur un secteur de 100 kilomètres carrés, assure la compagnie précisant que cette découverte, « après son développement total », va aider à couvrir « les besoins en gaz naturel de l’Égypte durant des décennies ». « Il s’agit de la plus grande découverte de gaz jamais faite en Egypte et en mer Méditerranée », affirme ENI dans un communiqué, précisant que cette découverte pourrait également « devenir l’une des plus grandes de gaz naturel au monde ». Le ministère égyptien du Pétrole a confirmé dans un communiqué la découverte, faite à 1 450 kilomètres de profondeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>