Protestation à Bouira

A Bouira, ils dénoncent l’agression et la pollution de l’environnement : Des villageois de Bechloul protestent devant une usine algéro-chinoise

Hier matin, des dizaines de villageois venus de plusieurs localités de la commune de Bechloul, à une vingtaine de kilomètres à l’est de Bouira, ont organisé un sit-in à l’entrée prinipale d’une usine algéro-chinoise spécialisée dans la fabrication du PVC et la transformation de l’aluminium.

Les villageois en colère voulaient à travers cette action musclée dénoncer l’agression de l’environnement que provoque selon eux cette usine sise à la zone d’activité près du villageI Ichihen. Nos interlocuteurs indiquent que cette usine dégage, notamment durant la nuit une fumée qui serait toxique et ce en plus de produits toxiques en liquide qui seraient déversés directement dans un oued traversant la localité d’Ichihen dont l’eau a toujours servi pour l’irrigation par les agriculteurs de la région.
Selon quelques villageois mécontents que nous avons accostés sur les lieux de la manifestation, ces derniers et à travers leur association de village ont à maintes reprises saisi à travers des requêtes les responsables concernés de la wilaya à leur tête le wali, afin de se pencher sur ce cas, qu’ils qualifient de dangereux et qui agresse leur santé chaque jour que Dieu fait et ce depuis la mise en service de cette fabrique qui remonte à près de trois ans, mais aucune mesure n’a été prise jusqu’à l’heure actuelle. Ne voyant rien venir de la part des responsables censés preserver la santé des citoyens, les habitants de Bechloul qui ont décidé de passer à l’action afin de se faire entendre. Les protestataires qui se sont dispersé dans le calme après un sit-in de près de trois heures menacent de revenir à la charge dans les quelques jours à venir si aucune mesure ne sera prise pour stopper ce qu’ils qualifient de danger.
De son côté le premier magistrat de la commune de Bechloul avait déclaré à quelques journalistes présents sur le lieu de la protestation qu’il a de son côté alerté les services concernés afin de prendre les mesures adéquates pour mettre un terme à ce problème mais en vain. Voilà donc une situation préocupante sur laquelle doivent se pencher sans délais les services de la santé et ceux de l’environnement de la wilaya de Bouira afin de mettre un terme à ce danger qui guette quotidiennement des centaines voire des milliers de citoyens.
Omar Soualah