FIA

51e Foire internationale d’Alger : 25 pays participants attendus

Placée sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, la 51e Foire internationale d’Alger (FIA) sous le thème «le Commerce au service de la Production Nationale» se tiendra du 8 jusqu’au 13 mai 2018 au Palais des Expositions de la Safex.

Cette édition, qui intervient dans une conjoncture favorable au partenariat dans le domaine du commerce international et ce, de part le soutien et le suivi accordé, par l’Algérie, aux investisseurs nationaux pour la promotion de leurs produits ainsi que les facilitations accordées aux IDE.
Lors d’une conférence de presse, le ministre du Commerce, Saïd Djellab a indiqué que : « cette manifestation place déjà les jalons pour une nouvelle ère de la promotion du produit algérien, ainsi que son développement à travers un partenariat gagnant-gagnant avec les sociétés étrangères présentes désireuses d’investir en Algérie. » Ajoutant : «la République populaire de Chine, qui a été parmi les premiers pays à prendre part à la Foire Internationale d’Alger sera l’invité d’honneur de cette 51e édition, participation qui coïncidera avec le 60e anniversaire du rétablissement des relations économiques entre l’Algérie et la Chine démontrant par là , l’excellence des relations de l’Algérie avec ce pays ami depuis notre glorieuse révolution nationale », a-t-il précisé.
Djellab a souligné que : « la participation nationale est représentée par 413 exposants dont 143 entreprises du secteur public répartis sur les secteurs d’activité suivants: Partenariat, Énergie, chimie et pétrochimie, agroalimentaire, mécanique et sidérurgie. Électronique et électrique, manufacture, grands travaux de bâtiment et services.» Quant à la participation étrangère, le ministre a indiqué qu’il y aura : « 269 exposants provenant de 25 pays sur une surface globale de 3 829 m2 », a-t-il dit.
Par ailleurs, le ministre a évoqué les relations bilatérales entre l’Algérie et la Chine, en les qualifiant très solides ; « la coopération entre les deux pays est ancienne comme l’est l’amitié entre les deux pays et ce dans divers domaines, allant de la construction de bâtiments, des infrastructures de base ainsi que dans les domaines de l’industrie, de l’agriculture, du tourisme, de l’énergie, des technologies de l’espace, du numérique et de la formation.« Cette coopération démontre encore une fois son efficacité et ses ouvertures vers de grandes possibilités futures. Ainsi parmi les partenariats scientifiques et technologiques entrepris avec différents partenaires à travers le monde, la collaboration avec la République populaire de Chine reste la plus tangible.» En outre, et concernant la protection des consommateurs, Djellab précise que : « les produits commerciaux qui ont un défaut de détectage, le ministère a fait une disposition qui est déjà passé au sénat et à L’APN pour faite passer la mesure et qui permet de corriger le détectage au lieu de le refuser carrément. »
Mohamed Wali